Tout sur Abdel Karim Omar

Des cellules dormantes à l'origine d'attaques meurtrières, des milliers de jihadistes en prison, leurs familles parquées dans des camps surpeuplés. Un mois après la perte par le groupe Etat islamique (EI) de son "califat", les dangers et les défis abondent.