Tout sur Abd Rabbo Mansour Hadi

Les violences impliquant combattants séparatistes et soldats gouvernementaux yéménites ont fait depuis jeudi quelque 40 morts et 260 blessés, dont de nombreux civils, dans la ville d'Aden (sud), a annoncé dimanche le Bureau des affaires humanitaires des Nations unies.

La guerre au Yémen a fait depuis mars 2015 quelque 10.000 morts, en majorité des civils, et provoqué la pire crise humanitaire en cours dans le monde, selon l'ONU. D'autres sources donnent un bilan des tués nettement supérieur.

Des combats et des bombardements ont émaillé jeudi l'entrée en vigueur d'une trêve de 72 heures au Yémen, que les belligérants affirment vouloir respecter, tout en gardant le doigt sur la gâchette.

Après 33 ans à la tête de l'Etat, une révolte populaire et un plan de transition, Ali Abdallah Saleh a transmis son pouvoir, ce lundi, à son successeur, Abd Rabbo Mansour Hadi, élu nouveau président yéménite.