Tout sur Abattage rituel

A ce jour, au vu de la littérature foisonnante à propos de l'abattage religieux juif, tout semble avoir été dit. Et pourtant non. Il reste encore à dire et à redire, aux deux sens du mot. Surtout pour replacer le curseur à sa juste place, au milieu du débat. De là, cette "carte d'opinion" n'engageant que son auteur.

L'Union Professionnelle Vétérinaire, l'organisation qui défend les intérêts des vétérinaires belges francophones, a tenu à rappeler jeudi sa position dans l'actuel débat autour de la possibilité d'abattre les animaux sans étourdissement préalable lors de la fête musulmane du sacrifice, le 24 septembre prochain.

Le cabinet du ministre wallon du Bien-être animal, Carlo Di Antonio, a entamé un processus de discussion, de centralisation et de cartographie de l'offre des abattoirs temporaires et fixes sur le territoire wallon à l'approche de la Fête du sacrifice à la suite de l'avis rendu par le Conseil d'Etat le 11 juin dernier, interdisant l'abattage des ovins sans étourdissement dans les établissements temporaires.

La ministre de l'Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Fadila Laanan (PS), a annoncé mercredi avoir demandé l'avis du Centre pour l'égalité des chances et de lutte contre le racisme (CECLR) sur la campagne publicitaire menée actuellement sur les ondes radio par l'organisation de défense des animaux GAIA contre l'abattage rituel sans étourdissement.