L'armée syrienne a mené jeudi matin de nouveaux bombardements aériens sur Maaret al-Noomane, une ville clé sous contrôle rebelle dans le nord de la Syrie, a constaté un journaliste de l'AFP. Des chasseurs-bombardiers ont survolé Maaret al-Noomane et sa région aux premières heures de la matinée, faisant de brefs passages à basse altitude pour larguer au moins cinq bombes sur la ville et sa périphérie est. Aucun bilan de ces bombardements n'était encore disponible en milieu de matinée. Des mitrailleuses lourdes de la rébellion sont entrées en action à plusieurs reprises pour tenter d'abattre ces avions, mais sans succès. Mercredi, un hélicoptère de l'armée avait été abattu par les rebelles, alors qu'il survolait la ville à moyenne altitude. Les tirs d'artillerie ont quant à eux baissé d'intensité par rapport à la semaine dernière, a-t-on constaté. Quelques tirs de roquettes s'abattent de façon irrégulière et au hasard sur la ville. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), les avions de combat ont bombardé jeudi les localités de Maarhtat et Bsida -où la veille un hélicoptère a été abattu par les rebelles- près de Maaret al-Noomane, dans le nord du pays. (BULENT KILIC)

L'armée syrienne a mené jeudi matin de nouveaux bombardements aériens sur Maaret al-Noomane, une ville clé sous contrôle rebelle dans le nord de la Syrie, a constaté un journaliste de l'AFP. Des chasseurs-bombardiers ont survolé Maaret al-Noomane et sa région aux premières heures de la matinée, faisant de brefs passages à basse altitude pour larguer au moins cinq bombes sur la ville et sa périphérie est. Aucun bilan de ces bombardements n'était encore disponible en milieu de matinée. Des mitrailleuses lourdes de la rébellion sont entrées en action à plusieurs reprises pour tenter d'abattre ces avions, mais sans succès. Mercredi, un hélicoptère de l'armée avait été abattu par les rebelles, alors qu'il survolait la ville à moyenne altitude. Les tirs d'artillerie ont quant à eux baissé d'intensité par rapport à la semaine dernière, a-t-on constaté. Quelques tirs de roquettes s'abattent de façon irrégulière et au hasard sur la ville. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), les avions de combat ont bombardé jeudi les localités de Maarhtat et Bsida -où la veille un hélicoptère a été abattu par les rebelles- près de Maaret al-Noomane, dans le nord du pays. (BULENT KILIC)