"Nous allons respecter le cessez-le-feu à partir de vendredi si l'armée syrienne en fait autant. Mais si elle tire une seule balle, nous répondrons avec cent balles. Nous nous réservons donc le droit de riposter", a affirmé le général Moustapha al-Cheikh, contacté par téléphone en Turquie où il est basé. (PVO)

"Nous allons respecter le cessez-le-feu à partir de vendredi si l'armée syrienne en fait autant. Mais si elle tire une seule balle, nous répondrons avec cent balles. Nous nous réservons donc le droit de riposter", a affirmé le général Moustapha al-Cheikh, contacté par téléphone en Turquie où il est basé. (PVO)