Ces attentats, qui ont fait plus de 100 blessés, se sont produits dans le quartier de karam al-louz, selon Sana, qui les a attribués à des "terroristes", le terme utilisé par le régime pour désigner les rebelles. Les deux attentats se sont produits à une demi heure d'intervalle, a précisé Sana. L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui bénéficie d'un large réseau de militants et de sources médicales dans le pays, a indiqué que le quartier visé était habité par des alaouites, la confession du président syrien Bachar al-Assad. (Belga)

Ces attentats, qui ont fait plus de 100 blessés, se sont produits dans le quartier de karam al-louz, selon Sana, qui les a attribués à des "terroristes", le terme utilisé par le régime pour désigner les rebelles. Les deux attentats se sont produits à une demi heure d'intervalle, a précisé Sana. L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui bénéficie d'un large réseau de militants et de sources médicales dans le pays, a indiqué que le quartier visé était habité par des alaouites, la confession du président syrien Bachar al-Assad. (Belga)