Les discussions vont reprendre jeudi ou vendredi prochains, a indiqué Viviane Lecocq, permanente FGTB, selon qui le plan de réorganisation proposé aux nettoyeuses doit être aménagé. La réduction du volume total des heures à prester ne doit pas coïncider avec une baisse de rémunérations, a-t-elle affirmé. Avant qu'il ne soit momentanément suspendu, ce préavis de grève risquait de provoquer des perturbations au sein du chantier de nettoyage de l'aéroport de Charleroi. (Belga)

Les discussions vont reprendre jeudi ou vendredi prochains, a indiqué Viviane Lecocq, permanente FGTB, selon qui le plan de réorganisation proposé aux nettoyeuses doit être aménagé. La réduction du volume total des heures à prester ne doit pas coïncider avec une baisse de rémunérations, a-t-elle affirmé. Avant qu'il ne soit momentanément suspendu, ce préavis de grève risquait de provoquer des perturbations au sein du chantier de nettoyage de l'aéroport de Charleroi. (Belga)