L'équipe composée des clowns Françoise et Virgine partira de la gare du midi, jeudi à 8h45, et reviendra dimanche 5 janvier à 20h05. La section belge de "Médecins sans frontières" les accueillera dans la ville portuaire de Guiyan sur l'île de Samar, première région à avoir été frappée par le typhon. Leur spectacle sera auparavant présenté aux enfants afghans de l'église du Béguinage, à Bruxelles, mardi à 18h. Ce duo de bénévoles a effectué sa première mission en juillet dernier à Luzon, plus grande île de l'archipel philippin. Pendant un mois, les deux jeunes femmes ont joué 26 spectacles pour plus de 6.000 enfants. Leurs cibles ont été les enfants des rues, ceux des bidonvilles, les trieurs de déchets de la décharge Smokey Mountain et les mineurs en prison. "Lors de notre première mission, une part de nous a été éprouvée en voyant les conditions intolérables dans lesquelles vivaient les enfants", confie Françoise. "Il nous semble juste d'apporter à nouveau aux enfants des Philippines notre énergie et notre coeur afin de les soutenir dans l'horreur de ce cataclysme." Les dons pour supporter logistiquement la mission peuvent être versés sur le compte BE15 5230 8012 7230 avec comme mention "Pour des rires d'enfants aux Philippines". (Belga)

L'équipe composée des clowns Françoise et Virgine partira de la gare du midi, jeudi à 8h45, et reviendra dimanche 5 janvier à 20h05. La section belge de "Médecins sans frontières" les accueillera dans la ville portuaire de Guiyan sur l'île de Samar, première région à avoir été frappée par le typhon. Leur spectacle sera auparavant présenté aux enfants afghans de l'église du Béguinage, à Bruxelles, mardi à 18h. Ce duo de bénévoles a effectué sa première mission en juillet dernier à Luzon, plus grande île de l'archipel philippin. Pendant un mois, les deux jeunes femmes ont joué 26 spectacles pour plus de 6.000 enfants. Leurs cibles ont été les enfants des rues, ceux des bidonvilles, les trieurs de déchets de la décharge Smokey Mountain et les mineurs en prison. "Lors de notre première mission, une part de nous a été éprouvée en voyant les conditions intolérables dans lesquelles vivaient les enfants", confie Françoise. "Il nous semble juste d'apporter à nouveau aux enfants des Philippines notre énergie et notre coeur afin de les soutenir dans l'horreur de ce cataclysme." Les dons pour supporter logistiquement la mission peuvent être versés sur le compte BE15 5230 8012 7230 avec comme mention "Pour des rires d'enfants aux Philippines". (Belga)