M. Di Rupo a insisté sur l'importance pour l'Union européenne de trouver des accords permettant de dépasser la crise, afin de redonner confiance aux citoyens. C'est de cette manière seulement que le gouvernements pourront enrayer la montée des populistes et des indépendantistes, a-t-il dit, rappelant à ses collègues des 27 la forte implantation politique en Belgique des partis souhaitant la division du pays. D'autres dirigeants ont établi un lien entre la crise économique et la montée du populisme, notamment les Premiers ministres italien Mario Monti et grec Antonis Samaras. Les chefs d'Etat et de gouvernement des 27 discutent jeudi soir à Bruxelles de la mise en place d'une supervision bancaire unique en Europe, l'un des préalables à une recapitalisation directe de banques en difficulté par les instruments de secours européens. Cette étape est jugée déterminante pour enrayer la contagion de la crise bancaire aux finances publiques. (JOHN THYS)

M. Di Rupo a insisté sur l'importance pour l'Union européenne de trouver des accords permettant de dépasser la crise, afin de redonner confiance aux citoyens. C'est de cette manière seulement que le gouvernements pourront enrayer la montée des populistes et des indépendantistes, a-t-il dit, rappelant à ses collègues des 27 la forte implantation politique en Belgique des partis souhaitant la division du pays. D'autres dirigeants ont établi un lien entre la crise économique et la montée du populisme, notamment les Premiers ministres italien Mario Monti et grec Antonis Samaras. Les chefs d'Etat et de gouvernement des 27 discutent jeudi soir à Bruxelles de la mise en place d'une supervision bancaire unique en Europe, l'un des préalables à une recapitalisation directe de banques en difficulté par les instruments de secours européens. Cette étape est jugée déterminante pour enrayer la contagion de la crise bancaire aux finances publiques. (JOHN THYS)