Soucieux de "poursuivre le dialogue", Paul Magnette dit attendre des syndicats une note qu'ils s'étaient engagés à lui remettre. Paul Magnette a reçu lundi à leur demande les représentants de la CGSP-Cheminots. Le ministre entend finaliser une note précise qu'il déposera au cabinet restreint, le temps que celui-ci se penche sur les travaux budgétaires. Désireux de poursuivre le dialogue avec les organisations représentatives des travailleurs, il regrette cependant le "scénario" mis en oeuvre par les syndicats avant chaque rencontre. "Chaque fois, ils déposent un préavis de grève avant d'être reçus. Ils se positionnent de manière négative", selon son cabinet. (JAV)

Soucieux de "poursuivre le dialogue", Paul Magnette dit attendre des syndicats une note qu'ils s'étaient engagés à lui remettre. Paul Magnette a reçu lundi à leur demande les représentants de la CGSP-Cheminots. Le ministre entend finaliser une note précise qu'il déposera au cabinet restreint, le temps que celui-ci se penche sur les travaux budgétaires. Désireux de poursuivre le dialogue avec les organisations représentatives des travailleurs, il regrette cependant le "scénario" mis en oeuvre par les syndicats avant chaque rencontre. "Chaque fois, ils déposent un préavis de grève avant d'être reçus. Ils se positionnent de manière négative", selon son cabinet. (JAV)