Selon Agoria, on assiste à "une véritable explosion et un marché qui évolue et se professionnalise à une vitesse vertigineuse". Le marché des développeurs d'apps représente 600 emplois directs et croît de 20% chaque année. À côté des freelances (16%) et des start-ups (48%), c'est l'arrivée en force des intégrateurs IT que l'on remarque depuis un an, avec des sociétés comme NRB, Cegeka ou Cronos Mobile (16% des développeurs travaillent pour ces intégrateurs IT). La grande majorité des apps sont développées pour les smartphones (95%) et les tablettes (85%), précise encore Agoria. Plus d'un quart des projets concernent des applications B-to-B, viennent ensuite les applications médias et entertainment. (Belga)

Selon Agoria, on assiste à "une véritable explosion et un marché qui évolue et se professionnalise à une vitesse vertigineuse". Le marché des développeurs d'apps représente 600 emplois directs et croît de 20% chaque année. À côté des freelances (16%) et des start-ups (48%), c'est l'arrivée en force des intégrateurs IT que l'on remarque depuis un an, avec des sociétés comme NRB, Cegeka ou Cronos Mobile (16% des développeurs travaillent pour ces intégrateurs IT). La grande majorité des apps sont développées pour les smartphones (95%) et les tablettes (85%), précise encore Agoria. Plus d'un quart des projets concernent des applications B-to-B, viennent ensuite les applications médias et entertainment. (Belga)