La police précise que "les transports exceptionnels constituent une grande partie du transport quotidien de marchandises par route. L'accompagnement de ces transports est effectué depuis le 1er juillet 2010 par des firmes privées". "Nous avons ainsi relevé des transports qui ne disposaient pas d'autorisation valable, qui n'avaient pas emprunté le trajet prévu ou qui n'étaient pas accompagnés. Dans un cas, l'accompagnateur était positif au test d'haleine" a détaillé la police. Les transports qui ne disposaient pas d'autorisation ont été immobilisés en attente de régularisation. (DIRK WAEM)

La police précise que "les transports exceptionnels constituent une grande partie du transport quotidien de marchandises par route. L'accompagnement de ces transports est effectué depuis le 1er juillet 2010 par des firmes privées". "Nous avons ainsi relevé des transports qui ne disposaient pas d'autorisation valable, qui n'avaient pas emprunté le trajet prévu ou qui n'étaient pas accompagnés. Dans un cas, l'accompagnateur était positif au test d'haleine" a détaillé la police. Les transports qui ne disposaient pas d'autorisation ont été immobilisés en attente de régularisation. (DIRK WAEM)