Les deux hommes, Tsepo, 20 ans et Tenzin, 25 ans, ont appelé à l'indépendance du Tibet en s'immolant devant un bâtiment gouvernemental dans leur village, au nord de la capitale régionale, Lhassa, selon l'organisation basée à Londres. Un des cousins est décédé durant son transport à l'hôpital mais le sort du second n'était pas immédiatement connu, a précisé Free Tibet dans un communiqué. De nombreux Tibétains dénoncent la répression visant selon eux leur religion et leur culture ainsi que l'installation massive des Hans, l'ethnie majoritaire en Chine, dans les régions traditionnellement tibétaines. (VIM)

Les deux hommes, Tsepo, 20 ans et Tenzin, 25 ans, ont appelé à l'indépendance du Tibet en s'immolant devant un bâtiment gouvernemental dans leur village, au nord de la capitale régionale, Lhassa, selon l'organisation basée à Londres. Un des cousins est décédé durant son transport à l'hôpital mais le sort du second n'était pas immédiatement connu, a précisé Free Tibet dans un communiqué. De nombreux Tibétains dénoncent la répression visant selon eux leur religion et leur culture ainsi que l'installation massive des Hans, l'ethnie majoritaire en Chine, dans les régions traditionnellement tibétaines. (VIM)