Né en Belgique en 1930, Yves Chauvin a mené ses recherches à l'Institut français du pétrole, permettant des avancées considérables dans le domaine de la catalyse et des transformations chimiques en général, a précisé l'Elysée. Ses recherches ont entraîné des applications dans toute l'industrie chimique, de la pétrochimie à la pharmacie jusqu'aux cosmétiques.

Le prix Nobel de chimie 2005 avait été attribué conjointement à Yves Chauvin et aux Américains Robert H. Grubbs et Richard R. Schrock pour leurs travaux sur la métathèse en synthèse organique, dont l'impact est énorme sur la fabrication de médicaments. L'académie royale des sciences de Suède avait distingué leurs travaux qui ouvraient "des possibilités fantastiques pour, entre autres, la fabrication de médicaments".

Né en Belgique en 1930, Yves Chauvin a mené ses recherches à l'Institut français du pétrole, permettant des avancées considérables dans le domaine de la catalyse et des transformations chimiques en général, a précisé l'Elysée. Ses recherches ont entraîné des applications dans toute l'industrie chimique, de la pétrochimie à la pharmacie jusqu'aux cosmétiques. Le prix Nobel de chimie 2005 avait été attribué conjointement à Yves Chauvin et aux Américains Robert H. Grubbs et Richard R. Schrock pour leurs travaux sur la métathèse en synthèse organique, dont l'impact est énorme sur la fabrication de médicaments. L'académie royale des sciences de Suède avait distingué leurs travaux qui ouvraient "des possibilités fantastiques pour, entre autres, la fabrication de médicaments".