Loin des images diffusées par les films à grand spectacle, les combats moyenâgeux s'apparentaient plus à une lutte rapide et sans pitié qu'à une chorégraphie matinée de quelques cascades.

Ainsi, à l'inverse de ce que l'on pense souvent, l'armure n'est pas une contrainte. Mieux, sa charge de 35 kilos répartis judicieusement sur le corps n'empêche pas le franchissement d'obstacles et permet de stopper net tout coup violent. Difficile dans ces conditions, même pour les héros de Tolkien, de dézinguer une dizaine d'adversaires en une mêlée tourbillonnante.

En 4 minutes à peine, la vidéo du Musée National du Moyen-Âge de Cluny tord le cou à quelques clichés... moyenâgeux.

Loin des images diffusées par les films à grand spectacle, les combats moyenâgeux s'apparentaient plus à une lutte rapide et sans pitié qu'à une chorégraphie matinée de quelques cascades. Ainsi, à l'inverse de ce que l'on pense souvent, l'armure n'est pas une contrainte. Mieux, sa charge de 35 kilos répartis judicieusement sur le corps n'empêche pas le franchissement d'obstacles et permet de stopper net tout coup violent. Difficile dans ces conditions, même pour les héros de Tolkien, de dézinguer une dizaine d'adversaires en une mêlée tourbillonnante. En 4 minutes à peine, la vidéo du Musée National du Moyen-Âge de Cluny tord le cou à quelques clichés... moyenâgeux.