Ce taxi volant, qui compte 18 hélices, a été développé par la société allemande Volocopter.

Pour des raisons de sécurité, un pilote était à bord pour ce vol qui a décollé d'un promontoire avant de survoler pendant environ deux minutes trente le quartier de Marina Bay. Mais l'engin, qui peut transporter deux personnes, doit à terme voler automatiquement.

Des pluies diluviennes avaient retardé le vol mais le ciel s'est dégagé à temps pour permettre à ce taxi de voler tranquillement avec les gratte-ciel en arrière plan.

Volocopter a déjà mené des essais de cet engin à Dubaï, Helsinki, Las Vegas et en Allemagne. A Singapour, c'est la première fois qu'il est testé au coeur d'une mégapole.

Singapour pourrait être la première ville à bénéficier de ce service, la société allemande prévoyant de commercialiser cet engin d'ici deux à quatre ans.

Volocopter, créé en 2011 et basé au sud de Francfort, compte parmi ses investisseurs le constructeur automobile Daimler et le géant de l'informatique Intel.