L'opération, une "première mondiale" selon le quotidien, a été effectuée sur un homme de 35 ans, atteint d'une maladie génétique qui lui déformait le visage, a précisé le journal.

Le patient "va bien, il marche, il mange, il parle", a déclaré au journal le professeur Laurent Lantieri, chef du service de chirurgie plastique et reconstructive de l'hôpital de Créteil, près de Paris, qui a réalisé l'opération.

En avril, une équipe espagnole avait déjà annoncé avoir pratiqué une greffe totale du visage dans un hôpital de Barcelone, sur un jeune homme qui avait le visage déformé depuis cinq ans en raison d'un traumatisme. Il ne pouvait pas avaler, respirer ou parler normalement.

Le Vif.be, avec Belga

L'opération, une "première mondiale" selon le quotidien, a été effectuée sur un homme de 35 ans, atteint d'une maladie génétique qui lui déformait le visage, a précisé le journal. Le patient "va bien, il marche, il mange, il parle", a déclaré au journal le professeur Laurent Lantieri, chef du service de chirurgie plastique et reconstructive de l'hôpital de Créteil, près de Paris, qui a réalisé l'opération. En avril, une équipe espagnole avait déjà annoncé avoir pratiqué une greffe totale du visage dans un hôpital de Barcelone, sur un jeune homme qui avait le visage déformé depuis cinq ans en raison d'un traumatisme. Il ne pouvait pas avaler, respirer ou parler normalement. Le Vif.be, avec Belga