On a tous quelqu'un dans notre entourage qui adore particulièrement nous enlacer à la moindre occasion. Peut-être même que vous faites partie de ces personnes en quête constante de contacts humains. Mais si au contraire, vous cherchez à éviter les câlins comme la peste, cela ne fait pas de vous un être asocial. Selon Suzanne Degges-White, chercheuse à l'Université de l'Illinois, cette aversion résulterait plutôt de vos expériences de la petite enfance.
...