"Il faut être très prudent tant que l'on ne connaît pas les conséquences des réseaux sans fil pour les humains, plantes et animaux", a souligné Stefaan Van Gool (K.U.Leuven) dans Het Nieuwsblad et De Standaard.
"Des millions de gens sont exposés involontairement à des rayonnements dont nous connaissons pas encore suffisamment les conséquences pour le corps", a ajouté M. Van Gool qui a cosigné la lettre envoyée aux communes de Gand, Louvain, Hasselt, Bruges, Blankenberge et Maasmechelen. Les six villes n'ont pas l'intention d'ajuster leurs projet de réseaux sans fil.

LeVif.be, avec Belga

"Il faut être très prudent tant que l'on ne connaît pas les conséquences des réseaux sans fil pour les humains, plantes et animaux", a souligné Stefaan Van Gool (K.U.Leuven) dans Het Nieuwsblad et De Standaard. "Des millions de gens sont exposés involontairement à des rayonnements dont nous connaissons pas encore suffisamment les conséquences pour le corps", a ajouté M. Van Gool qui a cosigné la lettre envoyée aux communes de Gand, Louvain, Hasselt, Bruges, Blankenberge et Maasmechelen. Les six villes n'ont pas l'intention d'ajuster leurs projet de réseaux sans fil. LeVif.be, avec Belga