Le concept d'Hyperloop consiste à propulser des passagers dans des capsules maintenues en l'air grâce à des aimants dans un tube à basse pression à une vitesse qui pourrait atteindre 1.200 km/h. Vieille idée du monde des transports, elle a été relancée en 2013 par le milliardaire Elon Musk, déjà derrière les voitures électriques Tesla et le lanceur de satellites SpaceX. La strat-up vient d'entrer dans la phase de commercialisation de l'Hyperloop et espère une mise en service en 2021.

De leur côté, les Chinois annoncent qu'ils travaillent sur un train qui pourrait atteindre la vitesse maximale de 4000 km/h. C'est dix fois plus rapide que les trains à grandes vitesses en activité actuellement, quatre fois plus rapide que les vols d'avion long-courrier et trois fois plus rapide que la vitesse du son, rapporte Quartz.

Le système étudié par les Chinois est assez semblable à celui de l'Hyperloop. CASIC affirme que sa propre version du "train volant" sera le premier au monde conçu pour la vitesse supersonique, bien que le premier essai atteint une vitesse maximale de 1000 km/h.

Elon Musk a lui-même déjà évoqué l'idée que l'Hyperloop pourrait atteindre la vitesse du son un jour.

Bien sûr, une telle vitesse pourrait donner le tournis au passager, mais les Chinois assurent que la montée en puissance sera plus lente que dans un avion de ligne. Le concepteur a également rejeté les craintes que les billets soient trop chers pour les passagers ordinaires.

Le concept d'Hyperloop consiste à propulser des passagers dans des capsules maintenues en l'air grâce à des aimants dans un tube à basse pression à une vitesse qui pourrait atteindre 1.200 km/h. Vieille idée du monde des transports, elle a été relancée en 2013 par le milliardaire Elon Musk, déjà derrière les voitures électriques Tesla et le lanceur de satellites SpaceX. La strat-up vient d'entrer dans la phase de commercialisation de l'Hyperloop et espère une mise en service en 2021.De leur côté, les Chinois annoncent qu'ils travaillent sur un train qui pourrait atteindre la vitesse maximale de 4000 km/h. C'est dix fois plus rapide que les trains à grandes vitesses en activité actuellement, quatre fois plus rapide que les vols d'avion long-courrier et trois fois plus rapide que la vitesse du son, rapporte Quartz. Le système étudié par les Chinois est assez semblable à celui de l'Hyperloop. CASIC affirme que sa propre version du "train volant" sera le premier au monde conçu pour la vitesse supersonique, bien que le premier essai atteint une vitesse maximale de 1000 km/h. Elon Musk a lui-même déjà évoqué l'idée que l'Hyperloop pourrait atteindre la vitesse du son un jour. Bien sûr, une telle vitesse pourrait donner le tournis au passager, mais les Chinois assurent que la montée en puissance sera plus lente que dans un avion de ligne. Le concepteur a également rejeté les craintes que les billets soient trop chers pour les passagers ordinaires.