Le "Lapin de jade" chinois fait un "grand saut" sur la Lune (en images)

© REUTERS

Le rover Yutu-2 (Lapin de jade 2) a arpenté la surface lunaire jeudi à 10h22 heure de Pékin (15h22 heure belge), soit 12 heures après que la Chine eut réussi le premier alunissage jamais réalisé d'un engin spatial sur la face cachée de la Lune, a précisé l'agence.

Cette dernière a publié une photo prise par le module Chang'e-4 (du nom de la déesse de la Lune dans la mythologie chinoise) et montrant des traces du petit véhicule téléguidé tandis qu'il quittait l'engin spatial. L'agence chinoise n'a pas précisé la distance parcourue par le robot.

C'est la deuxième fois que le géant asiatique envoie un engin explorer la Lune après le petit robot motorisé Yutu ("Lapin de jade") en 2013. Il était resté actif pendant 31 mois, sur la face visible de l'astre.

Contrairement à cette face la plus proche de la Terre, qui est toujours tournée vers notre planète, aucune sonde ni aucun module d'exploration n'avait encore touché le sol de l'autre côté. Celui-ci, montagneux et accidenté, est parsemé de cratères.

Histoire de l'exploration spatiale chinoise © REUTERS

Un regard sur le programme spatial chinois après que le pays ait réussi à faire atterrir une sonde spatiale de l'autre côté de la lune.

Histoire de l'exploration spatiale chinoise © REUTERS

La fusée Long March-5 Y2 décolle du centre de lancement de satellites de Wenchang.

Histoire de l'exploration spatiale chinoise © REUTERS

Un modèle grandeur nature du module central de la station spatiale chinoise Tianhe est présenté au Salon international de l'aéronautique et de l'aérospatiale de Chine.

Histoire de l'exploration spatiale chinoise © REUTERS

La maquette d'un astronaute tenant un drapeau chinois est vue au-dessus du modèle grandeur nature du module central de la station spatiale chinoise Tianhe au Zhuhai Airshow.

Histoire de l'exploration spatiale chinoise © REUTERS

Des chercheurs tiennent un objet retiré de la capsule de l'engin spatial chinois Shenzhou-11 lors d'une cérémonie à Beijing.

Histoire de l'exploration spatiale chinoise © REUTERS

La fusée chinoise Long March transportant le vaisseau spatial Shenzhou-11 au centre de lancement à Jiuquan.

Histoire de l'exploration spatiale chinoise © REUTERS

La fusée chinoise Long March transportant le vaisseau spatial Shenzhou-11 au centre de lancement à Jiuquan.

Histoire de l'exploration spatiale chinoise © REUTERS

Les astronautes chinois Jing Haipeng et Chen Dong saluent devant un drapeau national chinois avant le lancement du vaisseau spatial Shenzhou-11, à Jiuquan.

Histoire de l'exploration spatiale chinoise © REUTERS

Les visiteurs prennent des photos d'un prototype de rover lunaire lors de la 15e foire internationale de l'industrie chinoise à Shanghai.

Histoire de l'exploration spatiale chinoise © REUTERS

Un agent de sécurité vérifie le modèle d'une fusée chinoise Long March 2E lors d'une exposition spatiale à Wuhan.

Histoire de l'exploration spatiale chinoise © REUTERS

Les visiteurs passent devant la maquette d'une fusée chinoise Long March 2E lors d'une exposition spatiale à Wuhan.

Histoire de l'exploration spatiale chinoise © REUTERS

Des chercheurs de la Shanghai Academy of Spaceflight Technology vérifient un prototype de rover lunaire à Shanghai

Histoire de l'exploration spatiale chinoise © REUTERS

Le vaisseau spatial Shenzhou-7, la fusée Long-March II-F et la tour d'évacuation sont transférés sur le pas de tir du Centre de lancement de satellites de Jiuquan.

Histoire de l'exploration spatiale chinoise © REUTERS

Le vaisseau spatial Shenzhou-7, la fusée Long-March II-F et la tour d'évacuation sont transférés sur le pas de tir du centre de lancement du satellite Jiuquan.

Histoire de l'exploration spatiale chinoise © REUTERS

La fusée Long-March II-F est assemblée dans un atelier au Centre de lancement de satellites de Jiuquan.

Histoire de l'exploration spatiale chinoise © REUTERS

Des techniciens se préparent à assembler la couverture du vaisseau spatial Shenzhou-7 au centre de lancement du satellite Jiuquan.

Histoire de l'exploration spatiale chinoise © REUTERS

Des techniciens se préparent à assembler la couverture du vaisseau spatial Shenzhou-7 au centre de lancement du satellite Jiuquan.

Histoire de l'exploration spatiale chinoise © REUTERS

La maquette de l'atterrisseur lunaire pour la sonde lunaire chinoise Chang'e 4 est exposée au Zhuhai Airshow.

Histoire de l'exploration spatiale chinoise © REUTERS

La fusée Long March 3B portant la sonde lunaire Chang'e-3 est amarrée au centre de lancement de Xichang à Liangshan.

Histoire de l'exploration spatiale chinoise © REUTERS

Longue fusée March-3B transportant la sonde lunaire Chang'e 4 décolle du centre de lancement de Xichang.

Histoire de l'exploration spatiale chinoise © REUTERS

Un écran géant au Centre de contrôle aérospatial de Beijing montre une image animée de la sonde lunaire Chang'e-3 atterrissant sur la surface de la lune.

Histoire de l'exploration spatiale chinoise © REUTERS

Un écran géant du Centre de contrôle aérospatial de Pékin montre la photo du Yutu, ou "lapin de Jade", prise par l'appareil photo sur la sonde Chang'e 3.

Histoire de l'exploration spatiale chinoise © REUTERS

Un écran géant du Centre de contrôle aérospatial de Beijing montre une photo de la sonde chinoise Chang'e 3, prise par le premier rover lunaire du pays, Yutu.

Histoire de l'exploration spatiale chinoise © REUTERS

La face cachée de la lune prise en photo par la sonde lunaire Chang'e-4 est visible sur cette image fournie par la China National Space Administration.