Le Canada veut développer des mini-centrales nucléaires

Le Canada veut faciliter le développement de "petits réacteurs nucléaires modulaires" pouvant être déployés de manière autonome, par exemple dans des mines ou dans l'exploration spatiale, a annoncé jeudi le gouvernement fédéral.

© Getty Images/iStockphoto

Ottawa a mandaté l'Association nucléaire canadienne pour préparer d'ici l'automne une "feuille de route" devant identifier "les priorités et les difficultés d'un développement et d'une utilisation possibles de petits réacteurs modulaires au Canada", a indiqué le ministère des Ressources naturelles dans un communiqué.

Ce cadre de travail devra permettre "d'encourager l'innovation et d'établir une vision à long terme" pour ce secteur et "d'évaluer les caractéristiques de différents types de petit réacteur modulaire au regard des exigences des utilisateurs et des priorités canadiennes", est-il expliqué.

Cette feuille de route va aider à mieux comprendre "la façon dont nous pouvons développer et utiliser cette technologie émergente", a fait valoir Kim Rudd, ministre adjointe aux Ressources naturelles.

L'Association nucléaire mondiale avait déclaré en novembre dernier que les petits réacteurs nucléaires modulaires, d'une puissance inférieure à 300 mégawatts, présentaient un intérêt à la fois en raison des économies de coûts qu'ils pourraient engendrer et de leur autonomie.

Ce lobby notait alors que ces petits réacteurs pouvaient être déployés dans d'anciennes mines de charbon par exemple, ou encore dans le transport maritime, dans des installations militaires ou encore dans des missions spatiales.

Au Canada, des groupes miniers ont par le passé fait part de leur intérêt pour cette technologie afin de remplacer les générateurs à essence dans des mines isolées de l'Arctique.

Lees meer...