Le Moyen-Orient fait face à une importante vague de chaleur. En Irak, au Koweït, en Arabie saoudite et dans l'ouest de l'Iran, le mercure a grimpé jusqu'à 51,6 degrés.

Mais le record de chaleur a été battu par la ville de Mitribah au Koweït, où le thermomètre affichait 54 degrés jeudi, soit autant que dans la Vallée de la mort, en Californie, qui est considérée comme l'endroit le plus chaud sur Terre.

Le seuil critique pour la vie humaine est établi à 70 degrés.

Le Moyen-Orient fait face à une importante vague de chaleur. En Irak, au Koweït, en Arabie saoudite et dans l'ouest de l'Iran, le mercure a grimpé jusqu'à 51,6 degrés. Mais le record de chaleur a été battu par la ville de Mitribah au Koweït, où le thermomètre affichait 54 degrés jeudi, soit autant que dans la Vallée de la mort, en Californie, qui est considérée comme l'endroit le plus chaud sur Terre. Le seuil critique pour la vie humaine est établi à 70 degrés.