Pour les neuroscientifiques, l'association intelligence et distraction a longtemps été un mystère parce que généralement une mauvaise mémoire est associée à une erreur dans le mécanisme du cerveau pour conserver et récupérer de l'information.
...

Pour les neuroscientifiques, l'association intelligence et distraction a longtemps été un mystère parce que généralement une mauvaise mémoire est associée à une erreur dans le mécanisme du cerveau pour conserver et récupérer de l'information. Cependant, une étude du magazine professionnel Neuron révèle que l'oubli est au fond une partie essentielle de l'apprentissage. Le but de notre mémoire n'est pas de retenir des faits, mais d'enregistrer les informations précieuses pour prendre des décisions intelligentes.Au fil des ans, les chercheurs ont étudié les données sur la mémoire, la perte de mémoire et l'activité cérébrale tant auprès des humains que des animaux. Ainsi, une étude effectuée sur des souris révèle que les nouvelles cellules cérébrales sont formées dans l'hippocampe - et que ces nouvelles connexions recopient de vieux souvenirs ce qui rend plus difficile d'en ajouter de nouveaux. Malgré le fait que nous oubliions des détails spécifiques du passé, l'image plus globale demeure ancrée dans notre mémoire. Selon les scientifiques, cela nous donne la possibilité de généraliser des expériences antérieures pour mieux les appliquer dans de nouvelles situations. Trivial Pursuit"Nous admirons tous le petit malin qui nous bat à chaque partie de Trivial Pursuit, mais la vérité c'est que l'évolution n'a pas créé notre mémoire pour gagner un jeu de société, mais pour prendre des décisions intelligentes qui permettent à notre espèce de survivre", déclare Blake Richards, l'un des auteurs de l'étude de l'Université de Toronto. "Il est important que le cerveau oublie les détails non pertinents, tels que les informations vieillies ou trompeuses et se concentre plutôt sur ce qui est important pour prendre une décision réfléchie", estime Richards. "Quand la mémoire se souvient en permanence de souvenirs inconciliables, il est beaucoup plus difficile de prendre une décision."Soyez donc tranquille si vous avez encore oublié où vous avez mis vos clefs : ce n'est pas parce vous oubliez de temps en temps quelque chose que votre cerveau fonctionne nécessairement mal. Mais ne soyez pas trop insouciant non plus. Ce n'est évidemment pas le but de tout oublier, car trop de trous de mémoire doivent parfois inquiéter. En cette ère d'ordinateurs et de smartphone, il n'est plus nécessaire que notre cerveau tente à tout prix de stocker des numéros de téléphone et des détails. "En stockant cette information non pertinente pour notre cerveau dans notre téléphone, notre cerveau est libéré de façon à pouvoir conserver d'autres souvenirs plus essentiels", déclare Richards. Aussi Richards conseille-t-il de nettoyer de temps en temps le système de la mémoire en faisant régulièrement du sport. "Nous savons que le sport augmente le nombre de neurones dans l'hippocampe. Cela entraîne néanmoins la perte de certains détails de votre vie."