Le médecin se méfie du développement important des sites de casino ou de poker en ligne, se déroulant dans un espace virtuel, mais qui permettent en permanence de jouer avec de l'argent bien réel.

"Dans une moindre mesure, il faut également se méfier des sites qui proposent des jeux de grattage ou de paris en ligne", estime Paul Verbanck.

"Le jeu est, par essence, un problème pour certains. Et la profusion des jeux à gratter n'est pas nouvelle. Je ne pense donc pas que ce phénomène représente un danger, si ce n'est pour les personnes ayant une relation problématique avec le jeu", ajoute-t-il.

Depuis 20 ans, la Clinique du jeu pathologique Dostoievski assure, dans le cadre du service dirigé par Paul Verbanck, une consultation spécialisée pour le traitement des joueurs pathologiques à laquelle se rendent plusieurs centaines de patients chaque année.

La Clinique du jeu a également mis en place, il y a quelques mois, un programme d'aide gratuit accessible sur internet pour les joueurs désirant arrêter ou diminuer le jeu. Ce site a reçu la visite de plusieurs centaines d'internautes en quelques semaines d'existence.

Avec Belga

Le médecin se méfie du développement important des sites de casino ou de poker en ligne, se déroulant dans un espace virtuel, mais qui permettent en permanence de jouer avec de l'argent bien réel. "Dans une moindre mesure, il faut également se méfier des sites qui proposent des jeux de grattage ou de paris en ligne", estime Paul Verbanck. "Le jeu est, par essence, un problème pour certains. Et la profusion des jeux à gratter n'est pas nouvelle. Je ne pense donc pas que ce phénomène représente un danger, si ce n'est pour les personnes ayant une relation problématique avec le jeu", ajoute-t-il. Depuis 20 ans, la Clinique du jeu pathologique Dostoievski assure, dans le cadre du service dirigé par Paul Verbanck, une consultation spécialisée pour le traitement des joueurs pathologiques à laquelle se rendent plusieurs centaines de patients chaque année. La Clinique du jeu a également mis en place, il y a quelques mois, un programme d'aide gratuit accessible sur internet pour les joueurs désirant arrêter ou diminuer le jeu. Ce site a reçu la visite de plusieurs centaines d'internautes en quelques semaines d'existence. Avec Belga