Les chauves-souris sont les mammifères qui ont la plus grande espérance de vie comparée à leur taille. En effet, seules 19 espèces ont une durée de vie (par rapport à leur taille) supérieure aux humains, dont 18 sont des chauves-souris, précise Reuters. Certaines vivent plus de quatre décennies.
...

Les chauves-souris sont les mammifères qui ont la plus grande espérance de vie comparée à leur taille. En effet, seules 19 espèces ont une durée de vie (par rapport à leur taille) supérieure aux humains, dont 18 sont des chauves-souris, précise Reuters. Certaines vivent plus de quatre décennies. Une espèce en particulier, le Grand murin (myotis myotis) présent en Europe, vit particulièrement longtemps. Son espérance de vie est en effet de 37 ans, alors que, en fonction de sa taille, elle devrait être de seulement quatre ans. Les chercheurs ont tenté de percer son secret pour lutter plus efficacement contre les signes du vieillissement chez l'Homme. Leur astuce se trouve notamment dans leur génétique, révèle une étude basée sur 500 chauves-souris et publiée dans la revue Science Advances. Contrairement aux êtres humains, les télomères, structures situées à l'extrémité des chromosomes, ne raccourcissent pas avec l'âge. Chez nous, ces capsules protectrices raccourcissent pourtant dès qu'une cellule se divise, entrainant le processus de vieillissement. De plus, certaines chauves-souris seraient épargnées par le cancer, selon Slate. Leur adaptation unique trouverait son origine dans deux gènes. Cette découverte devrait désormais faire l'objet d'études sur le vieillissement, en vue de prolonger la durée de vie en bonne santé chez les humains, espèrent les chercheurs. "Les chauves-souris représentent une nouvelle espèce modèle excitante qui nous permettra d'identifier de nouveaux mécanismes moléculaires qui favorisent un vieillissement en meilleure santé", confirme la biologiste Emma Teeling (University College Dublin).