"La première date de départ possible était aujourd'hui/lundi mais en raison de vent du sud-est sur le trajet, nous ne pouvons pas voler", a expliqué la porte-parole, Alexandra Gindroz.

Elle a indiqué à l'AFP que "l'avion est prêt à décoller". "Dès que la fenêtre météo" le permet "nous décollerons", a-t-elle dit.

L'avion solaire avait relié Payerne, en Suisse, à Madrid dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, première étape de son premier vol intercontinental vers le Maroc, avant un tour du monde prévu en 2014.

L'avion, qui n'utilise aucun carburant, a franchi la frontière espagnole le 24 mai, après 10 heures de vol, survolant à haute altitude l'est de la chaîne des Pyrénées, principal obstacle sur sa route.

Levif.be avec Belga

"La première date de départ possible était aujourd'hui/lundi mais en raison de vent du sud-est sur le trajet, nous ne pouvons pas voler", a expliqué la porte-parole, Alexandra Gindroz. Elle a indiqué à l'AFP que "l'avion est prêt à décoller". "Dès que la fenêtre météo" le permet "nous décollerons", a-t-elle dit. L'avion solaire avait relié Payerne, en Suisse, à Madrid dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, première étape de son premier vol intercontinental vers le Maroc, avant un tour du monde prévu en 2014. L'avion, qui n'utilise aucun carburant, a franchi la frontière espagnole le 24 mai, après 10 heures de vol, survolant à haute altitude l'est de la chaîne des Pyrénées, principal obstacle sur sa route. Levif.be avec Belga