L'Agence spatiale américaine a annoncé cette décision tard samedi précisant qu'il s'agissait potentiellement d'un problème de fuite d'eau dans le scaphandre de l'astronaute Rick Mastracchio, l'un des deux marcheurs de l'espace.

Mais cette anomalie n'a rien à voir avec la fuite d'eau qui s'était produite en juillet dernier dans l'autre scaphandre spatial utilisé samedi durant la sortie orbitale par son compagnon Mike Hopkins.
Durant la repressurisation dans la chambre de pressurisation de la Station après leur sortie orbitale, une anomalie dans le scaphandre de Rick Mastracchio "a remis en question son utilisation pour la prochaine marche dans l'espace", explique la NASA dans un communiqué.

"Spécifiquement il s'agit de déterminer si de l'eau est entrée dans une certaine partie du scaphandre à l'intérieur de la chambre de décompression", ajoute l"agence spatiale.

"Les responsables du vol de l'ISS au centre de contrôle du centre spatial Johnson à Houston (texas) ont donc décidé d'utiliser un scaphandre de rechange pour Rick Mastracchio pour la prochaine sortie orbitale".

Les Américains Rick Mastracchio et Mike Hopkins ont effectué une sortie orbitale de cinq heures et 29 minutes samedi durant laquelle ils ont retiré une pompe à ammoniac défectueuse d'un des deux circuits de refroidissement de l'ISS.

Ils doivent normalement installer une nouvelle pompe mardi.

L'Agence spatiale américaine a annoncé cette décision tard samedi précisant qu'il s'agissait potentiellement d'un problème de fuite d'eau dans le scaphandre de l'astronaute Rick Mastracchio, l'un des deux marcheurs de l'espace. Mais cette anomalie n'a rien à voir avec la fuite d'eau qui s'était produite en juillet dernier dans l'autre scaphandre spatial utilisé samedi durant la sortie orbitale par son compagnon Mike Hopkins. Durant la repressurisation dans la chambre de pressurisation de la Station après leur sortie orbitale, une anomalie dans le scaphandre de Rick Mastracchio "a remis en question son utilisation pour la prochaine marche dans l'espace", explique la NASA dans un communiqué. "Spécifiquement il s'agit de déterminer si de l'eau est entrée dans une certaine partie du scaphandre à l'intérieur de la chambre de décompression", ajoute l"agence spatiale. "Les responsables du vol de l'ISS au centre de contrôle du centre spatial Johnson à Houston (texas) ont donc décidé d'utiliser un scaphandre de rechange pour Rick Mastracchio pour la prochaine sortie orbitale". Les Américains Rick Mastracchio et Mike Hopkins ont effectué une sortie orbitale de cinq heures et 29 minutes samedi durant laquelle ils ont retiré une pompe à ammoniac défectueuse d'un des deux circuits de refroidissement de l'ISS. Ils doivent normalement installer une nouvelle pompe mardi.