"Si tu n'es pas sage, tu n'auras pas de cadeau", "Si tu ne viens pas avec moi maintenant, je te laisse ici tout seul", "Mange tes épinards et tu deviendras aussi fort que Popeye"... Que ce soit par dépit, pour les forcer à obéir, par omission ou pour "le bien" de leurs enfants, les parents ont déjà menti à leur progéniture. Mais attention à ne pas le faire trop souvent, car le mensonge répété pourrait avoir des conséquences négatives sur la santé mentale des têtes blondes, préviennent des chercheurs de l'Université nationale de Singapour.
...