Pourra-t-on un jour habiter sur une autre planète, similaire à la Terre? Pour l'instant, aucun voyage n'est prévu... Mais des scientifiques estiment que la voie lactée regorge de planètes habitables. Selon un article Xavier Monfils de l'Observatoire des sciences de l'Univers de Grenoble, paru dans la revue Astronomy & Astrophysics, ces super-Terre seraient des satellites de petites étoiles, les naines rouges.

"Nos observations signifient qu'environ 40 % de toutes ces naines rouges ont une super-Terre en orbite dans leur zone habitable, là où l'eau liquide peut exister à la surface de la planète", explique Xavier Bonfils sur le site du Monde . Au total, selon les calculs statistiques des chercheurs, il existerait des dizaines de milliard de répliques de la Terre.

L'une d'elle, Gliese 667Cc, semble se trouver au centre de la zone habitable de sa naine rouge. Elle est considérée comme la planète la plus ressemblante à la Terre à ce jour. Mais les aventuriers devront attendre avant qu'une expédition s'organise, puisque cette Terre-bis est située à 300 000 milliards de kilomètres de nous.

Le Vif.be, avec L'Express.fr

Pourra-t-on un jour habiter sur une autre planète, similaire à la Terre? Pour l'instant, aucun voyage n'est prévu... Mais des scientifiques estiment que la voie lactée regorge de planètes habitables. Selon un article Xavier Monfils de l'Observatoire des sciences de l'Univers de Grenoble, paru dans la revue Astronomy & Astrophysics, ces super-Terre seraient des satellites de petites étoiles, les naines rouges. "Nos observations signifient qu'environ 40 % de toutes ces naines rouges ont une super-Terre en orbite dans leur zone habitable, là où l'eau liquide peut exister à la surface de la planète", explique Xavier Bonfils sur le site du Monde . Au total, selon les calculs statistiques des chercheurs, il existerait des dizaines de milliard de répliques de la Terre. L'une d'elle, Gliese 667Cc, semble se trouver au centre de la zone habitable de sa naine rouge. Elle est considérée comme la planète la plus ressemblante à la Terre à ce jour. Mais les aventuriers devront attendre avant qu'une expédition s'organise, puisque cette Terre-bis est située à 300 000 milliards de kilomètres de nous. Le Vif.be, avec L'Express.fr