L'objectif de l'étude, appelée "Diogenes", était de définir le régime alimentaire optimum pour empêcher ou combattre l'obésité, expliquent ses auteurs, dont la communication paraît dans le New England Journal of Medicine daté du 25 novembre.

Sans grande surprise, l'enquête effectuée auprès de 772 familles européennes comprenant au moins un enfant de cinq à 17 ans en bonne santé et un parent âgé de 18 à 65 ans, a déterminé que le régime idéal était riche en protéines, faible en graisses animales et en glucides.

Il comprend de la viande blanche, des produits laitiers dont la teneur en gras est réduite, des haricots pour les fibres et moins de pain blanc ou de riz blanc riche en glucides.

Les chercheurs ont sélectionné dans ces familles les parents en surpoids ou obèses, soit au total 938 adultes. 827 enfants de ces familles, dont une partie notable souffrait d'excès de poids, ont également participé à cette étude.

Avec un tel régime, il n'est pas nécessaire de compter les calories et on peut manger jusqu'à satiété sans prendre de poids, selon les auteurs de l'étude.

Levif.be avec Belga

L'objectif de l'étude, appelée "Diogenes", était de définir le régime alimentaire optimum pour empêcher ou combattre l'obésité, expliquent ses auteurs, dont la communication paraît dans le New England Journal of Medicine daté du 25 novembre. Sans grande surprise, l'enquête effectuée auprès de 772 familles européennes comprenant au moins un enfant de cinq à 17 ans en bonne santé et un parent âgé de 18 à 65 ans, a déterminé que le régime idéal était riche en protéines, faible en graisses animales et en glucides. Il comprend de la viande blanche, des produits laitiers dont la teneur en gras est réduite, des haricots pour les fibres et moins de pain blanc ou de riz blanc riche en glucides. Les chercheurs ont sélectionné dans ces familles les parents en surpoids ou obèses, soit au total 938 adultes. 827 enfants de ces familles, dont une partie notable souffrait d'excès de poids, ont également participé à cette étude. Avec un tel régime, il n'est pas nécessaire de compter les calories et on peut manger jusqu'à satiété sans prendre de poids, selon les auteurs de l'étude. Levif.be avec Belga