Les astrophysiciens viennent de découvrir un "débris" issu d'un autre système solaire. L'objet a été officiellement baptisé comète C/2017 U1. Il existe des milliers de comètes dans notre système solaire. Ce qui la distingue des autres, c'est la forme hyperbolique de sa courbe. Contrairement aux autres comètes, celle-ci ne tourne pas autour du soleil. Elle vient de l'espace profond (deep space). Une telle comète n'avait jamais été découverte auparavant. Elle pourrait permettre d'en apprendre un peu plus sur la composition des autres planètes et de déterminer à quel point notre système solaire est unique.

Une énigme

On ne sait d'ailleurs pas s'il s'agit réellement d'une comète. Il s'agirait probablement d'un rocher de couleur sombre et d'une épaisseur de 150 mètres. C'est aussi cela qui rendrait cette découverte d'autant plus mystérieuse. Ce genre d'objet céleste ne se trouve généralement que proche de leur étoile mère et ne se balade donc pas facilement dans l'espace.

En retraçant le trajet de C/2017 U1, on voit que celle-ci est originaire de la constellation de Lier, qui se trouve "non-loin" de la très scintillante étoile Véga. Près de Véga on a trouvé un système solaire en devenir. Peut-être que l'objet mystérieux vient de là. Sauf que cette théorie semble peu probable pour l'astronome russe Denis Denisenko. Véga se trouve à 25 années-lumière. Si l'objet céleste découvert se déplace à 26 kilomètres par seconde, il lui faudrait 300.000 ans pour arriver là où elle se trouve. Or, il y a 300.000 ans, cette étoile se trouvait à un autre endroit.

De toute façon, l'objet ne devrait pas toucher la Terre et disparaîtra, pour ne plus jamais réapparaitre, des radars d'ici quelques mois.