Le constat de l'AFSCA est plutôt alarmant...L'année dernière, sur 2.828 contrôles effectués dans les restaurants, 57,5 % ont été jugés défavorables par rapport à l'infrastructure et l'hygiène de l'établissement.

Les moins bons résultats sont ceux des pizzeria et des vendeurs de pitas. Plus de 500 contrôles ont permis à l'AFSCA de constater que 62% des pizzerias et 67% des vendeurs de pitas manquent d'hygiène.

La situation la plus critique reste dans le milieu carcéral, avec 9 inspections défavorables sur 10. De nombreux autres secteurs, comme les hôpitaux, les écoles et les crèches, récoltent environ 40 % de contrôles défavorables.

Le vif.be avec Belga

Le constat de l'AFSCA est plutôt alarmant...L'année dernière, sur 2.828 contrôles effectués dans les restaurants, 57,5 % ont été jugés défavorables par rapport à l'infrastructure et l'hygiène de l'établissement. Les moins bons résultats sont ceux des pizzeria et des vendeurs de pitas. Plus de 500 contrôles ont permis à l'AFSCA de constater que 62% des pizzerias et 67% des vendeurs de pitas manquent d'hygiène. La situation la plus critique reste dans le milieu carcéral, avec 9 inspections défavorables sur 10. De nombreux autres secteurs, comme les hôpitaux, les écoles et les crèches, récoltent environ 40 % de contrôles défavorables. Le vif.be avec Belga