Environ 400 structures de pierre disposées en grappes ont été découvertes par des archéologues australiens dans la région de Harrat Khaybar, en Arabie Saoudite, rapporte Paris Match.

Pour l'heure, les scientifiques n'ont pas encore pu déterminer à quoi ces constructions pouvaient servir, ni leur âge. Elles sont situées dans une zone reculée et volcanique du pays.

Le plus petit mur mesure environ 13 mètres de long, tandis que le plus long fait 520 mètres. David Kennedy, professeur d'archéologie à l'université de Western Australia, estime qu'il s'agit des constructions humaines les plus anciennes de la région. En effet, un des murs est recouvert de lave, ce qui permettrait d'affirmer qu'il a plus de 7000 ans.

Un groupe d'archéologue saoudien s'est rendu sur place afin de commencer à étudier les édifices. Il leur faudra sans doute un certain temps avant d'en percer tous les mystères.