Quatorze victimes belges du Softenon ont interjeté appel du jugement qui les déboutait de leur action contre l'Etat belge, indique vendredi La Dernière Heure. Elle réclament un montant provisionnel d'indemnisation d'un million d'euros chacune.

Sept autres victimes, elles aussi déboutées en première instance, ont renoncé à faire appel.

Les appelants ont constaté que le jugement de première instance n'a pas été signé et s'indignent de voir que la presse a été informée avant eux. Elle reprochent aussi au juge de ne pas avoir tenu compte de certaines pièces de leur dossier.

LeVif.be, avec Belga

Quatorze victimes belges du Softenon ont interjeté appel du jugement qui les déboutait de leur action contre l'Etat belge, indique vendredi La Dernière Heure. Elle réclament un montant provisionnel d'indemnisation d'un million d'euros chacune.Sept autres victimes, elles aussi déboutées en première instance, ont renoncé à faire appel.Les appelants ont constaté que le jugement de première instance n'a pas été signé et s'indignent de voir que la presse a été informée avant eux. Elle reprochent aussi au juge de ne pas avoir tenu compte de certaines pièces de leur dossier.LeVif.be, avec Belga