Le dimanche 12 mai, l'OVAM avait prélevé des échantillons à dix mètres de profondeur. "Des piézomètres ont été installés à huit endroits à proximité des lieux de l'accident", indique la société dans un communiqué de presse. "Les échantillons de trois des quatre piézomètres situés au nord n'ont pas été contaminés. Des niveaux légers de toxicité ont été détectés dans le quatrième piézomètre, pour l'échantillon d'eau souterraine mais pas pour celui du sol. Dans deux des quatre piézomètres situés au sud du lieu de l'accident, de forts taux d'acrylonitrile ont été retrouvés dans les deux types d'échantillon." De nouveaux prélèvements seront effectués mercredi et durant les prochains jours. "Cela devrait nous permettre d'obtenir une image plus complète de l'état du sol", précise l'OVAM. La société publique et la SNCB Holding détermineront, dans le courant de la semaine prochaine, les mesures d'assainissement nécessaires pour dépolluer le site. (Belga)

Le dimanche 12 mai, l'OVAM avait prélevé des échantillons à dix mètres de profondeur. "Des piézomètres ont été installés à huit endroits à proximité des lieux de l'accident", indique la société dans un communiqué de presse. "Les échantillons de trois des quatre piézomètres situés au nord n'ont pas été contaminés. Des niveaux légers de toxicité ont été détectés dans le quatrième piézomètre, pour l'échantillon d'eau souterraine mais pas pour celui du sol. Dans deux des quatre piézomètres situés au sud du lieu de l'accident, de forts taux d'acrylonitrile ont été retrouvés dans les deux types d'échantillon." De nouveaux prélèvements seront effectués mercredi et durant les prochains jours. "Cela devrait nous permettre d'obtenir une image plus complète de l'état du sol", précise l'OVAM. La société publique et la SNCB Holding détermineront, dans le courant de la semaine prochaine, les mesures d'assainissement nécessaires pour dépolluer le site. (Belga)