Les retours à domicile des habitants évacués se poursuivent. Le CPAS de la commune sera chargé d'organiser l'accueil de la cinquantaine de riverains évacués vivant dans un périmètre de 250 mètres autour du lieu de l'accident, a annoncé le gouverneur. Un contrôle des habitations où pourraient se trouver des victimes qui n'auraient pas encore été découvertes, débutera dimanche, a encore fait savoir Jan Briers. "Directement après la catastrophe, nous ne disposions pas d'assez de temps pour forcer l'entrée des habitations où l'on ne répondait pas. Il est logique que nous procédions maintenant à une fouille de toutes les maisons pour lesquelles nous avons encore des doutes." Les écoles du centre de Wetteren et le hall des sports de la commune, fermés au lendemain de l'accident, rouvriront lundi. La piscine restera elle inaccessible au moins jusque mercredi. Enfin, les opérations de pompage des deux wagons contenant de l'acrylonitrile se sont terminées samedi midi, ont indiqué les pompiers. Les locomotives avaient, quant à elles, été remorquées dans la matinée. Des travaux préparatoires sur le wagon 7 sont en cours. Il s'agit d'un reste de butadiène qui doit être brûlé, une opération qui devrait débuter dimanche vers 10 heures et qui prendra au maximum dix heures. "Il n'y a cependant aucun risque de dégagement de fumées toxiques", a assuré le gouverneur. (Belga)

Les retours à domicile des habitants évacués se poursuivent. Le CPAS de la commune sera chargé d'organiser l'accueil de la cinquantaine de riverains évacués vivant dans un périmètre de 250 mètres autour du lieu de l'accident, a annoncé le gouverneur. Un contrôle des habitations où pourraient se trouver des victimes qui n'auraient pas encore été découvertes, débutera dimanche, a encore fait savoir Jan Briers. "Directement après la catastrophe, nous ne disposions pas d'assez de temps pour forcer l'entrée des habitations où l'on ne répondait pas. Il est logique que nous procédions maintenant à une fouille de toutes les maisons pour lesquelles nous avons encore des doutes." Les écoles du centre de Wetteren et le hall des sports de la commune, fermés au lendemain de l'accident, rouvriront lundi. La piscine restera elle inaccessible au moins jusque mercredi. Enfin, les opérations de pompage des deux wagons contenant de l'acrylonitrile se sont terminées samedi midi, ont indiqué les pompiers. Les locomotives avaient, quant à elles, été remorquées dans la matinée. Des travaux préparatoires sur le wagon 7 sont en cours. Il s'agit d'un reste de butadiène qui doit être brûlé, une opération qui devrait débuter dimanche vers 10 heures et qui prendra au maximum dix heures. "Il n'y a cependant aucun risque de dégagement de fumées toxiques", a assuré le gouverneur. (Belga)