Est-ce que je peux emmener mes dispositifs médicaux dans l'avion ?

La plupart des compagnies aériennes vous permettront d'emporter sans frais supplémentaires une certaine quantité de bagages médicaux... à condition du moins de le signaler dès la réservation et d'être en mesure de présenter lors de l'enregistrement une déclaration de votre médecin. Le poids autorisé dépend néanmoins d'une compagnie à l'autre ; informez-vous donc soigneusement à l'avance. Les dispositifs portables qui respectent les dimensions autorisées pourront vous accompagner en cabine comme bagages à main (supplémentaires) si vous le souhaitez.

Produits de régime : bagages médicaux ou pas ?

Oui, à condition d'emmener une attestation médicale (par exemple en cas d'allergie au gluten ou au lactose).

Quid de mon pacemaker ?

Veillez à toujours garder sur vous la fiche d'identification de l'appareil ainsi qu'un certificat de votre médecin. Informez également le personnel en charge des contrôles de sécurité : le plus souvent, vous ne serez pas obligé de passer par le portique de détection et vous serez simplement soumis à une fouille manuelle.

Que faire des seringues et aiguilles ?

Veillez à vous munir d'une déclaration de votre médecin certifiant que vous en avez besoin pour des raisons médicales. Les stylos d'insuline utilisés par les diabétiques sont en principe autorisés même sans ce document.

Mobilité réduite

Si vous avez des difficultés à vous déplacer, contactez l'aéroport à l'avance pour demander une assistance spéciale - vous y avez droit de votre arrivée dans le bâtiment à la montée dans l'avion, y compris lors des escales. Pour transporter vos bagages, les aéroports disposent tous de porteurs qui s'en chargeront (contre un modeste paiement) de votre voiture au comptoir d'enregistrement ou de la salle des bagages à votre véhicule.

Pour emmener votre chaise roulante en voyage, signalez-le lorsque vous réservez vos billets ; vous n'aurez pas de supplément à payer. Vous pourrez y rester assis jusqu'à la porte de l'avion. S'il s'agit d'un modèle électrique, la majorité des compagnies aériennes vous demanderont toutefois à l'avance de spécifier le type de batterie utilisé.

Quelles règles s'appliquent aux médicaments ?

Glissez vos médicaments à prise quotidienne dans votre bagage à main, en cas de perte des bagages.

Certains produits (comme l'insuline) ne peuvent pas être exposés à des températures extrêmes ; il peut être utile de les conserver dans un thermos ou un sac isotherme.

Conservez toujours vos médicaments dans leur emballage d'origine, accompagnés de la notice.

Soyez prudent(e) avec les médicament contenant des substances stupéfiantes ou psychotropes (certains antalgiques puissants, calmants, somnifères...) : dans certains pays, ils sont considérés comme illégaux ! Si vous restez dans la zone Schengen, vous devrez vous munir d'une " déclaration Schengen " à demander auprès de l'AFMPS (Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé, www.fagg-afmps.be). Sinon, consultez le site de l'International Narcotics Control Board (www.incb.org). Demandez conseil à votre médecin traitant.

Les médicaments sous forme liquide sont-ils autorisés dans les bagages à main ?

Les règles pour le transport de liquides en cabine ne s'appliquent pas aux médicaments nécessaires au cours du voyage : vous pouvez donc en emporter plus de 100 ml, accompagnés d'une attestation du médecin.

Attention aux produits antimoustiques : ceux contenant du Deet sont strictement interdits dans les bagages à main à l'aéroport de Bruxelles-National. Ils devront donc être transportés en soute.

Lunettes et lentilles : voyez double !

En France, en Allemagne, en Suisse, en Autriche, en Espagne et au Portugal, les automobilistes qui portent des lunettes ont l'obligation légale d'avoir sur eux une paire de rechange. Il en va de même pour les lentilles de contact.

Vous portez des lentilles ? Emmenez également une paire de lunettes ou des lentilles de rechange, ainsi qu'une quantité suffisante de produit de nettoyage à ne pas exposer à des températures trop élevées.

Enregistrez les documents de votre ophtalmologue ou opticien sous forme numérique : vous les aurez ainsi toujours sous la main si vos lunettes ou lentilles sont endommagées, perdues ou volées.

© Getty Images
© Getty Images/Zoonar RF
© Getty Images
© GETTY
© Getty Images
© Getty Images/Science Photo Libra
© Getty Images/iStockphoto
© Getty Images/iStockphoto
© Getty Images/EyeEm
© Getty Images/EyeEm