La majorité des parents estiment qu'ils ont souvent (19%) ou de temps en temps (40%) ce sentiment d'épuisement.

Le phénomène de burn out touche plus particulièrement les femmes. "Le rôle des parents reste genré, malgré les progrès de la société", souligne Isabelle Roskam, psychologue et professeur à la faculté de psychologie de l'UCL.

La majorité des parents estiment qu'ils ont souvent (19%) ou de temps en temps (40%) ce sentiment d'épuisement.Le phénomène de burn out touche plus particulièrement les femmes. "Le rôle des parents reste genré, malgré les progrès de la société", souligne Isabelle Roskam, psychologue et professeur à la faculté de psychologie de l'UCL.