Le sujet divise parmi les collègues, notamment entre les hommes et les femmes. Les femmes préfèrent généralement un espace de travail plus chaud pour des raisons biologiques et sociologiques. Une nouvelle étude, publiée dans la revue PLOS One, vient apporter de nouveaux éléments de réponse à cette question. Selon les chercheurs, le cerveau des femmes serait plus performant à des températures plus élevées. Chez les hommes, c'est l'inverse : ils travaillent mieux lorsqu'il fait plus frais.
...