Un budget de 390.000 euros a été prévu par la ministre de la Santé, Maggie De Block (Open Vld), pour ce projet. "Ces experts peuvent être des médecins ou des psychologues. Ils seront actifs à mi-temps et auront pour mission d'informer les parents, les enseignants et les médecins généralistes", explique Mme De Block.

Les experts devront veiller à ce que les diagnostics et les traitements soient rationalisés, car il existe actuellement de trop nombreuses différences d'approche d'une région à l'autre, selon la ministre.

La désignation d'experts TDAH fait partie d'un plan plus vaste destiné à améliorer les services de santé mentale pour les enfants et les jeunes.