Nez bouché, nez qui coule, salves d'éternuements, yeux rouges, larmoyants et qui démangent, respiration sifflante, essoufflement et toux sont autant de symptômes caractéristiques du rhume des foins, même s'ils ne sont pas forcément tous présents chez tous les patients, ni dans la même mesure ou à la même période de l'année. En fait de foin, c'est en réalité le pollen qui joue les trouble-fêtes. " Bien des patients sont allergiques à plusieurs types de pollens, précise le Pr Didier Ebo, allergologue à l'UZ Anvers et à l'AZ Jan Palfijn à Gand. Le pollen de graminées provoque des plaintes chez 60 à 70% des personnes qui souffrent du rhume des foins, le pollen d'arbres (et en particulier de bouleau) chez 40 à 50% d'entre elles et celui des mauvaises herbes, chez 15 à 20%. Certains patients sont même sensibles au pollen de leurs plantes en pots ! "
...