1. L'équilibre, grâce aux bijoux ions négatifs
...

1. L'équilibre, grâce aux bijoux ions négatifsDans certains magasins vendant des produits naturels, boutiques de sport et sur Internet, vous pouvez acheter des bracelets à ions négatifs, prétendus vous équilibrer votre yin et votre yang et augmenter vos performances sportives. Que cette théorie ne tienne pas debout ne les inquiète guère : les matériaux solides comme les bijoux ne peuvent pas être ionisés et il n'existe pas dans notre corps d'équilibre ionique. Pourtant, cette arnaque est vendue à prix d'or à des milliers de personnes : entre 50 et 320 € pour un bracelet sans aucun effet ! Aux États-Unis, ils ont été scientifiquement étudiés et comparés avec des bracelets classiques. Résultat : aucune différence ! D'ailleurs, le producteur américain a été reconnu coupable de pratiques trompeuses et frauduleuses et la justice a exigé qu'il rembourse ses acheteurs trop naïfs. Chez nous, malheureusement, ces bracelets ne sont pas encore interdits.2. Se faire injecter des cellules souches ?La thérapie par cellules souches (cellules indifférenciées capables de s'auto-renouveler, se différencier en d'autres types cellulaires et proliférer en culture) est déjà utilisée pour reconstituer des feuilles d'épiderme chez les grands brûlés, pour des greffes de moelle osseuse chez les personnes atteintes de maladies graves du sang, pour lutter contre le rejet de greffes, ou encore contre l'arthrose ; elle est prometteuse pour lutter contre des maladies dégénératives (Parkinson, Alzheimer...), la sclérose en plaques, etc. Mais certains praticiens alternatifs brûlent les étapes et proposent déjà des injections de cellules souches contre toutes sortes de maux, y compris la maladie de Parkinson, la douleur chronique et la maladie de Lyme chronique. Le tout à prix d'or.Si ces injections ne provoquent pas de catastrophe, elles sont aussi totalement inutiles. Car la thérapie par cellules souches en est encore à ses balbutiements. Il y a quelques années, des sanctions lourdes ont déjà été prononcées à l'encontre de praticiens adeptes de cette "thérapie". Disparus depuis, ils reviennent, apparemment, à la charge...3. Reliez-vous à la terre...Selon la théorie du "earthing", le travail de guérison du corps passe par la terre : le contact direct au sol, ou à travers un (coûteux) tapis de sol, vous enverrait dans le corps un flux d'électrons qui neutraliseraient les radicaux libres. Ceux-ci sont des molécules nocives qui affectent les tissus sains. Par ce contact à la terre, ce processus serait contré et vous maintiendrait en bonne santé... Pure absurdité, bien sûr. Le corps humain est de toute façon un bon conducteur électrique. Une simple friction avec, par exemple, du plastique, et vous serez déjà "chargé" électriquement. La charge passe spontanément et très rapidement dès que vous touchez un objet conducteur. Quant à l'impact sur les radicaux libres, il est nul. Nous sommes tous constamment en contact avec la terre, mais rien ne prouve que les maladies soient liées d'une quelconque manière à des charges électrostatiques.4. De l'argile à la lune descendanteLa soeur de la top-modèle néerlandaise Doutzen Kroes, qui se prénomme Rens, s'est autoproclamée spécialiste en nutrition ; elle compte 280.000 followers sur Instagram. Elle se fait la promotrice de la cure détox par l'argile : pour nettoyer le corps, il faudrait selon elle boire chaque jour, durant les deux semaines de la période de lune descendante, un verre d'eau dans lequel on aura mélangé une cuillère à thé d'argile. De plus, Kroes renchérit, affirmant que l'argile est remplie de plein de bonnes choses, dont des minéraux, qui absorbent les "rayonnements négatifs".Cette théorie n'a aucun sens. Le détox est en soi un principe absurde et inutile. Nous avons la chance de disposer d'organes, comme le foie et les reins, qui se chargent de ce nettoyage. De plus, il faut être prudent lorsque l'on vous conseille de manger ou boire de l'argile : elle peut comporter des dioxines ou des métaux lourds... Si elle est achetée dans un magasin de produits alimentaires, elle sera probablement inoffensive, mais aussi inutile ! L'argile ne procure pas de minéraux et n'absorbe pas les rayons radioactifs. Quant au cycle lunaire, il n'a aucun effet sur la façon dont nous absorbons les nutriments... Et pourtant, cette théorie compte de nombreux adeptes...5. L'acupuncture par les abeilles ?Certains thérapeutes affirment pouvoir traiter bon nombre de maladies (pathologies articulaires, sclérose en plaques, maladie de Parkinson) par des piqûres d'abeilles. Celles-ci pourraient même avoir des effets contre le cancer, le VIH ou encore en infectiologie. C'est en tout cas ce que prétend Jules Girard qui a décroché son diplôme de docteur en pharmacie, après une thèse sur le sujet. Pourtant, la littérature scientifique ne cautionne pas cette technique. Il est vrai que la mellitine contenue dans leur venin peut avoir un effet sur les cellules cancéreuses (2) ou le virus du sida, les empêchant de se multiplier, voire sur la maladie de Parkinson (3). Mais il n'est pas besoin de tuer des abeilles pour en obtenir puisqu'il est possible de la synthétiser ! Quant au côté "acupuncture", il est purement placebo.Ce mode d'administration, en plus d'être cruel - les abeilles meurent après la piqûre - peut même être dangereux. En effet, une piqûre d'abeille ne libérant que 50 à 100 microgrammes de venin, on suppose qu'il en faudrait beaucoup pour obtenir des doses pouvant apporter un bénéfice quelconque. On suppose, car ces doses ne sont pas définies précisément, dépendant de la personne, de la maladie à traiter, de son stade, de la qualité du venin, etc. Or, la dose létale de venin pour un être humain varie, selon les personnes, de 50 à 1200 piqûres, une hospitalisation étant déjà nécessaire à partir de 10. Or, des patients ayant choisi de se "soigner" par apipuncture évoquent des cures de 40 piqûres trois fois par semaine ! Inutile et cruel, donc...6. Maigrissons grâce aux bagues d'orteils !Connaissez-vous ces anneaux souples, à insérer sur les gros orteils et munis d'un aimant à placer vers le bas ? Ces bagues d'orteil, censées vous faire maigrir sans rien faire, reposeraient sur la stimulation, par ces aimants, des points d'acupuncture au niveau des gros orteils où ils créeraient un champ magnétique. Bref, tous les mérites de l'acupuncture et du magnétisme sur le Chi, l'énergie vitale.L'été dernier, ces anneaux ont fait fureur, les adeptes de cette pseudo-thérapie se fiant aux allégations avancées sans la moindre preuve. Sauf que l'effet est nul... Cependant, puisque ça ne peut pas faire de tort, certains ont eu envie d'essayer. C'est vrai, ces anneaux n'ont aucun effet, excepté sur le portefeuille : un kit coûte quelque 20 € pour un "effet" de 24 h... À ce rythme, c'est le portefeuille qui mincit...7. Une douche vitaminée ?Le business du bien-être vient de lancer une nouveauté : des douches à la vitamine C, censées être le meilleur moyen de se débarrasser du chlore après un plongeon en piscine. En effet, d'une part, il y a le fait que le chlore, utilisé pour détruire les microbes dans l'eau de baignade, pourrait s'avérer rude pour notre peau et nos cheveux. D'autre part, le fait que l'on a constaté que lorsque les eaux usées chlorées étaient traitées par la vitamine C, elles ne tuaient pas massivement poissons et autres organismes lors de leur rejet. CQFD ! Il fallait soumettre les baigneurs à la douche à la vitamine C !C'est oublier que lors de la douche, la vitamine C reste sur la peau, sans pénétrer. De plus, par réaction après contact avec l'oxygène de l'air et avec l'eau de la douche, une partie de cette vitamine C disparaît. Conclusion : une douche à la vitamine C est inutile. Une douche à l'eau claire suffit !8. Fumeuses bougies d'oreillesLes bougies auriculaires ou bougies Hopi sont de minces tubes de tissu creux recouverts de cire, à insérer dans l'oreille avant d'être allumés. Cette combustion créerait un vide et provoquerait une aspiration douce qui "aspire" les toxines de l'oreille. Les bougies d'oreilles sont utilisées contre le rhume des foins, la sinusite, les maux de tête, la grippe et les acouphènes. En outre, elles supprimeraient le stress, favoriseraient la circulation sanguine, lymphatique et... énergétique.Cette utilisation absurde viendrait des Indiens Hopi. Certaines expériences ont démontré qu'aucune pression négative ne s'exerce dans la bougie, que la température dans le tube (faible) ne fait pas fondre le cérumen (1,2). Le résidu qui se dépose dans l'oreille à la fin de la combustion n'est pas du cérumen, mais la cire de la bougie qui s'est écoulée dans le tube. Ce contact a d'ailleurs occasionné des brûlures, voire une atteinte du tympan. Mieux vaut donc ne pas jouer... avec le feu !9. Vivre d'amour... et de lumière !Dans la mouvance New Age, Ellen Greve a lancé dans les années 90, une théorie selon laquelle l'être humain serait capable de vivre sans manger, uniquement "nourri" par la lumière. Et ce grâce uniquement aux particules cosmiques qui traversent les pores de la peau... (1)Cette application extrême de la "bio-énergétique" (que bon nombre de thérapeutes autoproclamés, voire de gourous vendent avec toujours plus de succès) est appelée "respirianisme", et sa prêtresse s'est rebaptisée "Jasmuheen". Elle-même prétend ne plus manger de nourriture solide depuis 1993, excepté "pour des raisons sociales"... Pour y parvenir, il faut selon elle passer d'abord par un "processus de 21 jours", rituel d'initiation et de purification qui impose de commencer par s'abstenir de boire et de manger durant une semaine ! Régime qu'elle n'a d'ailleurs pas pu suivre lorsqu'elle a été filmée nuit et jour ! (2) Le souci, c'est que ce manque d'hydratation peut tuer après quelques jours, et c'est ce qui s'est passé chez 5 adeptes depuis 1997... Quant à l'absence de nourriture à long terme, on sait aussi où cela conduit... Jasmuheen continue pourtant à donner conférences et séminaires résidentiels en Europe, à prix d'or... mais certainement pas pour les repas !10. Des patchs détox... par les piedsLe soir, vous vous collez des patchs "détoxifiants" à la plante des pieds et, au petit matin, vous aurez le plaisir de les voir colorés en brun-noir, chargés de toutes les toxines que votre corps y aurait libérées pendant votre sommeil. Mais ces patchs feraient bien mieux encore, en vous procurant un supplément d'énergie et en améliorant la qualité de votre sommeil. D'après le fabricant du Bodytox® Patch, ces propriétés miraculeuses reposeraient sur trois piliers : des ions négatifs, des rayons infrarouges, et l'acupuncture. La plante des pieds comprend en effet 60 des 360 points d'acupuncture décrits comme étant en relation avec tous les systèmes et organes du corps. Ils seraient dès lors stimulés par les patchs, qui ouvriraient les pores et libéreraient des ions négatifs dans le corps dont ils extrairaient les déchets pour les expulser par les pieds. Tout cela avec l'aide des infrarouges émis par les patchs, qui stimuleraient tant la circulation sanguine que lymphatique... Franchement, vous y croyez ? Plus sérieusement, "détoxifier" l'organisme relève du mythe. Et les produits tels que celui-ci sont pareils à tous ceux qui - cures y comprises - sont censés nettoyer le corps de ses impuretés : un parfait non-sens scientifique.11. Pendules visionnairesUn pendule est une masse de métal suspendue à une chaîne que l'on tient entre le pouce et l'index. Celui qui le maintient doit d'abord l'arrêter ; le pendule reprend alors un mouvement rotatif, apparemment par lui-même. Ceux qui lui attribuent des vertus de prédiction conviennent à l'avance que le sens de rotation (horaire ou antihoraire) a une signification (positive ou négative). Posez-lui n'importe quelle question sur des situations de votre vie quotidienne, et le mouvement de rotation reprendra.En réalité, ce mouvement résulte de mouvements musculaires inconscients de votre main. Mais selon la pseudoscience, les mouvements du pendule sont entraînés par des pensées inconscientes, ou des forces surnaturelles auxquelles vous pouvez poser des questions. Des expériences ont bien tenté de démontrer que les pendules sont de bon conseil, mais toutes ont échoué. Les pendules ne sont, par exemple, pas en mesure de dire dans quelle boîte un objet a été caché, parmi une rangée de boîtes fermées...12. Notre urine, source de santé ?Dans la croyance Ayurvédique notamment, boire sa propre urine du matin, chaude ou froide, éventuellement agrémentée d'un peu de jus de pomme, est considéré comme un geste à la fois préventif et curatif contre une centaine de maladies... Elle considère aussi qu'appliquée sur la peau, l'urine permet de traiter les cicatrices d'acné.L'urinothérapie, ou "amaroli", est basée sur l'idée que l'urine, qui se compose essentiellement d'eau, contient également toute une série d'éléments "utiles", comme des sels minéraux, les excédents de vitamine C ou de médicaments, des hormones, ainsi que des substances nutritives. Ce qui n'est pas faux en soi, mais si votre corps les a éliminés, c'est qu'il n'en avait pas besoin : ces éléments ne sont donc pas "utiles". Et pourquoi chercher à récupérer de la vitamine C dans les urines, alors que des fruits nettement plus savoureux, comme les oranges ou les kiwis, vous en proposent ? Et à quoi bon réinjecter dans l'organisme ce qu'il a choisi d'éliminer ?Les effets thérapeutiques ne sont donc pas à rechercher dans l'urine, car si elle est concentrée, elle finit par devenir toxique... Des cas d'hyperurémie, à savoir un taux d'urée excessif dans le sang, ont été enregistrés chez ceux qui la consomment systématiquement... Enfin, bien que fraîche elle soit stérile, elle peut vite être contaminée par des bactéries si elle n'est pas conservée correctement.13. Écouter nos dents ?Selon les dentistes adeptes du décodage dentaire, les caries, déchaussements et autres abcès nous mettent en garde contre des "conflits", des chocs émotionnels qui nous polluent la vie... et les dents : inceste, problèmes avec ses parents, souffrance au travail, manipulation du conjoint, etc. Et si nous ne nous sentons pas concernés, ce problème pourrait nous avoir minés à travers l'histoire de nos parents.Il s'agit en réalité de l'application "buccale" de la biologie totale qui incite des malades (jusqu'aux cancéreux, tout de même !) à guérir grâce à la résolution de leurs "conflits". Aucun risque de se tromper : qui n'a jamais eu de conflit avec ses parents, avec ses enfants, au travail ? Qui s'est toujours senti extrêmement bien dans ses baskets, en harmonie avec soi-même ?Comme il n'est question que de dents, on pourrait penser que ce n'est pas bien grave. Mais à inventer des problèmes chez des personnes déjà fragilisées psychologiquement, celles-ci pourraient plonger rapidement dans un état dépressif et chercher des réponses impossibles à trouver auprès de charlatans qui pourront leur extorquer ce qu'ils veulent, et briseront des familles... Mieux vaut dès lors s'informer sur son dentiste et s'il vante les vertus d'une analyse "psychodentaire" et vous la propose, restez vigilant !Au fait, les consultations et examens (les radios panoramiques sont très prisées !) de ces praticiens d'un genre particulier sont remboursées comme toute consultation en dentisterie par la sécurité sociale...14. Des lunettes à trous pour voir mieux ?Vous êtes myope ? Faisons un test ! Formez un petit trou avec votre index replié et regardez un objet lointain : vous le voyez plus net, non ? Et bien les lunettes à grille, ou à trous (sténopéiques) reposent sur ce principe. Au lieu de regarder à travers une lentille, comme pour des lunettes de vue classiques, vous devez regarder à travers de multiples petits trous perforés sur une plaque opaque. Les personnes qui les portent voient plus clair, mais les fabricants affirment qu'elles n'abîment pas la vision, voire - mieux ! - qu'elles l'améliorent... Rien n'est moins sûr.S'il n'est pas interdit de les essayer, par exemple pour regarder la télévision ou l'écran d'ordinateur, ces lunettes comportent néanmoins pas mal d'inconvénients. Tout d'abord, en plus d'être désagréables à la longue, elles ne vous permettent pas de voir autour de vous (aucune vision périphérique). Elles sont donc totalement déconseillées pour conduire, par exemple. Et même si elles laissent passer moins de lumière, il ne faut pas les utiliser comme lunettes de soleil.(MF)