La gale est une maladie de la peau provoquée par un acarien qui a toujours été présent dans notre environnement. La maladie ne s'est donc jamais évaporée, comme le souligne Sandrine Capizzi-Banas, maître de conférences en parasitologie à la faculté de pharmacie de Nancy (Université de Lorraine) à The Conversation.
...

La gale est une maladie de la peau provoquée par un acarien qui a toujours été présent dans notre environnement. La maladie ne s'est donc jamais évaporée, comme le souligne Sandrine Capizzi-Banas, maître de conférences en parasitologie à la faculté de pharmacie de Nancy (Université de Lorraine) à The Conversation. L'acarien en question se retrouve sur la peau et provoque des démangeaisons. La maladie se propage donc particulièrement dans les milieux collectifs puisqu'elle est extrêmement contagieuse au contact des mains. Ce sont les spécimens femelles qui créent des démangeaisons en créant des galeries sous la peau. Selon Sandrine Capizzi-Banas, la recrudescence de la maladie ces derniers mois en France aurait une explication simple : l'utilisation d'un nouveau traitement. Il s'agit d'un comprimé facile à prendre, mais qui entraine une forte contagion dans les semaines qui suivent le traitement. "Avant on prenait un traitement qu'on mettait sur les mains et qui tuait rapidement les acariens. Le traitement qu'on prend par comprimé, il faut attendre quinze jours avant qu'il fasse effet", explique la spécialiste. Les personnes, même traitées, restent donc contagieuses assez longtemps, ce qui multiplie les risques de contamination de l'entourage. L'avantage de ce nouveau traitement est qu'il serait beaucoup plus facile à prendre, donc les malades le suivent sans difficulté. "Par contre, ça augmente les cas de contamination à proximité dans l'entourage du malade (la famille ou les collectivités comme l'école", précise-t-elle. La spécialiste observe donc une augmentation des cas de contamination familiale depuis la mise en place de ce traitement alors qu'avant il s'agissait de contaminations ponctuelles que l'on traitait plus rapidement. Comment traiter la gale ? La maladie est très contagieuse, donc lorsque vous vous rendez compte que quelqu'un de votre famille est contaminé, vous l'êtes peut-être déjà également. Souvent, on ne se rend pas compte que l'on est infecté parce que le premier contact met quinze jours à montrer ses effets. Vous pouvez donc être contaminé sans le savoir et sans encore en ressentir les symptômes. Lorsque quelqu'un est contaminé, la première chose à faire est de laver tous les vêtements et les draps à 60 °C. Parfois, cela ne suffit pas à tuer l'acarien, il vaut donc mieux également utiliser un sèche-linge. Sur les autres textiles qui ne vont pas en machine (fauteuil, siège-auto, rideau, etc.), vous pouvez utiliser des acaricides, mais ils peuvent être toxiques à forte dose. À donc utiliser avec parcimonie et pas chez les enfants asthmatiques. Vous pouvez également congeler certains objets comme le doudou ou les jouets.En plus de cela, il faut mettre en place un traitement. La personne malade va prendre le comprimé qui s'appelle le Stromectol, mais également tous les membres de la famille en prévention. Sans oublier que les mains du malade restent contagieuses encore pendant quinze jours. Tous les objets qu'il va toucher peuvent être contaminés, il faut donc éviter les contacts proches avec la personne malade. Une maladie pénible, mais sans danger Les personnes malades souffrent de démangeaisons qui peuvent être très pénibles, voire à peine supportables lorsqu'elles empêchent de dormir la nuit. Parfois, les enfants infectés peuvent se démanger jusqu'au sang, ce qui peut provoquer une surinfection qui nécessite une désinfection locale. Mais il ne s'agit cependant pas d'une maladie qui implique de graves conséquences pour la santé. Rappelons que si la maladie souffre d'une mauvaise image, tout le monde est susceptible de l'attraper indépendamment de son niveau d'hygiène.