L'étude d'Etienne Benson montre que ces animaux auraient un effet positif sur le comportement des humains. Après avoir été exterminés au milieu du 19e siècle, ils auraient donc été de nouveau autorisés dans les parcs vers 1870 pour préserver la santé et le moral des gens.

Etienne Benson a découvert lors de ses recherches qu'à cette époque, nourrir les écureuils était une façon d'enseigner aux enfants à être gentils avec les animaux. Pour lui, nourrir ces animaux est un moyen d'encourager les comportements positifs des humains.

Et même si l'écureuil n'est pas le seul animal nourrit par l'être humain en ville, celui-ci occuperait une place particulière car l'homme serait plus favorable à se lier avec d'autres mammifères.

L'étude d'Etienne Benson montre que ces animaux auraient un effet positif sur le comportement des humains. Après avoir été exterminés au milieu du 19e siècle, ils auraient donc été de nouveau autorisés dans les parcs vers 1870 pour préserver la santé et le moral des gens. Etienne Benson a découvert lors de ses recherches qu'à cette époque, nourrir les écureuils était une façon d'enseigner aux enfants à être gentils avec les animaux. Pour lui, nourrir ces animaux est un moyen d'encourager les comportements positifs des humains. Et même si l'écureuil n'est pas le seul animal nourrit par l'être humain en ville, celui-ci occuperait une place particulière car l'homme serait plus favorable à se lier avec d'autres mammifères.