On passe une bonne partie notre existence entourés de personnes étrangères à notre cercle relationnel. Oser aborder des personnes que l'on ne connait pas est souvent perçu comme gênant. On préfère donc rester dans l'isolement. Pourtant, s'ouvrir aux autres nous apporte de nombreux bénéfices. Des recherches de l'université de Chigago suggèrent que nous sous-estimons souvent l'impact positif de la connexion avec les autres, pour notre propre bien-être et celui des autres. Avoir une conversation avec un étranger sur le chemin du travail peut rendre les deux protagonistes plus heureux qu'on pourrait le penser initialement, rapporte la BBC.

Impact positif

Plusieurs choses nous empêchent de lier contact avec des inconnus : la peur de l'autre, une certaine prudence ou tout simplement la peur de se faire rejeter. Pourtant, nous aurions du mal à estimer correctement ce qu'une personne pense de nous après une première conversation. On aura presque toujours tendance à penser que son ressenti est négatif.

Nos attentes en la matière peuvent en outre devenir autoréalisatrices. Si vous pensez que parler à un inconnu risque d'être désagréable, vous n'aurez jamais la possibilité de découvrir que vos attentes pourraient être fausses. Cela peut nous isoler par erreur et nous déconnecter des autres. Cette crainte des réactions de l'autre touche de nombreux aspects de notre vie quotidienne, où nous continuons à sous-estimer l'impact positif de la communication avec les autres. Cela peut également nous freiner et nous empêcher d'être suffisamment sociables, au travail par exemple.

© Getty Images/iStockphoto

Pourtant, des expériences menées dans différents moyens de transport ou une salle d'attente ont montré des résultats similaires : les personnes ont jugé qu'il était étonnamment agréable de communiquer avec des inconnus. L'impact positif semble même s'étendre à la personne à qui vous parlez.

Oser pour contrer la solitude

Les humains sont par nature des êtres sociaux, qui sont plus heureux et en meilleure santé lorsqu'ils sont reliés aux autres. Le sentiment d'isolement et de solitude, en revanche, est un facteur de stress qui pose un risque pour la santé, au même titre que le tabagisme ou l'obésité.

En outre, les relations sociales positives ont de nombreuses fois été mises en avant comme un ingrédient clé du bonheur, plus important encore que l'argent que nous gagnons, selon une étude.

Pas que pour les extravertis

Bien sûr, tout le monde n'apprécie d'être au centre d'une attention non voulue, rappelle à juste titre la BBC. Mais le simple fait de dire "bonjour" à un autre peut être mieux accueilli que les gens ne le pensent. Ces brefs moments échangés avec des inconnus peuvent transformer des moments désagréables, comme le trajet en bus, en quelque chose de plus agréable. On peut penser que seules les personnes extraverties pourraient bénéficier de l'établissement de liens avec d'autres personnes, au détriment des introvertis, qui se sentiraient plutôt mal à l'aise. Mais les deux catégories sont plus heureuses lorsqu'on leur demande de se comporter d'une manière extravertie.

Cela ne veut pas dire qu'il faut systématiquement parler à toutes les personnes que l'on croise ni qu'il faut absolument répondre à ceux qui nous abordent. Mais cela pourrait apporter davantage de positif que vous ne le pensiez.