La compagnie pharmaceutique allemande Boehringer a intenté un procès à Omega Pharma car cette dernière aurait "sciemment et volontairement" induit en erreur les clients avec son sirop contre la toux. Omega pharma dit que son Bronchostop aide à soulager n'importe quelle toux alors que jusqu'à présent aucune compagnie pharmaceutique n'a rien pu affirmer de tel. À juste titre puisque ce genre de remède n'existe pas dit Boehringer.
...

La compagnie pharmaceutique allemande Boehringer a intenté un procès à Omega Pharma car cette dernière aurait "sciemment et volontairement" induit en erreur les clients avec son sirop contre la toux. Omega pharma dit que son Bronchostop aide à soulager n'importe quelle toux alors que jusqu'à présent aucune compagnie pharmaceutique n'a rien pu affirmer de tel. À juste titre puisque ce genre de remède n'existe pas dit Boehringer.Sur ce cas précis, nous ne prononcerons pas. Mais que dire du constat du magazine français dédié à la consommation, 60 millions de consommateurs, qui après avoir étudié près de 37 médicaments contre la toux a décrété que "plus de la moitié des produits sans ordonnance que nous avons étudiés sont inutiles ou présentent plus de risques que de bénéfices."Dangereux ou absurde ?Les spécialistes distinguent deux sortes de toux. "il y a la toux chronique qui dure plus d'un mois et qui doit être examinée" dit le spécialiste des poumons Guy Brusselle (UZ Gent). "Cette dernière peut indiquer la présence d'asthme ou d'un problème plus grave. Mais une toux subite est souvent provoquée par un simple rhume ou une infection des voies respiratoires. Elle dure plus ou moins une semaine et passe d'elle-même." Pour cette dernière nous nous rendons souvent de notre propre initiative à la pharmacie, mais Guy Brusselle, la pneumologue Lieven Dupont (UZ Leuven) et le professeur en médecine Dirk Avonts (UGent) déconseillent fortement ces sirops que l'on peut acheter sans ordonnances. Pourquoi ? Le traitement est plus nocif que la maladie dit Brusselle. ' Il y a un risque que cela entraîne des problèmes respiratoires chez les enfants et des troubles cardiaques chez les adultes. Il n'existe que peu d'études scientifiques sur ces sirops. La seule chose que l'on sait c'est que ceux-ci ont un indéniable pouvoir placebo. Selon Avonts : "trente à quarante % des personnes qui ont pris quelque chose, que ce soit le sirop ou un placebo, ont dit se sentir mieux. Mais il n'y a objectivement aucune différence entre les deux. Ces personnes ne toussent pas plus ou moins longtemps que ceux qui n'ont rien pris." Alternatives Le fait que cette étude montre qu'il n'y a pas la moindre différence selon que l'on prenne ou non le traitement montre bien que ces sirops ne servent à rien. "Une arnaque, du marketing pur" selon Avonts. "Peu importe que les risques soient minimes pour la santé, pourquoi les prendrait-on s'ils ne font aucun effet?"Pour Jan Depoorter, pharmacien de l'association générale des pharmaciens (Algemene Pharmaceutische Bond , APB), ces remèdes soulagent la toux . "Je ne peux effectivement pas le prouver par une étude, mais j'ai pu constater sur le terrain que les gens se sentent mieux. Après, c'est aux gens malades de peser le pour et le contre." Les médecins qu'on a contactés ne nient pas que ces sirops offrent un (subjectif) sentiment de soulagement. Mais ils insistent aussi sur le fait que certains autres remèdes ont eux fait leur preuve. Par exemple le fait de se rincer le nez avec un sérum physiologique, de se pencher au-dessus d'une source de vapeur ou encore de donner une petite cuillère de miel aux enfants à partir d'un an. En plus, cela coûte beaucoup moins cher et cela limite les risques pour la santé.