Vous voilà donc dans votre gîte ou votre chambre d'hôtel avec (ou sans) vue sur la mer ou sur la montagne, à vous demander si ce sont vraiment là les vacances dont vous avez tant rêvé (et qui vous ont coûté si cher). Sur les photos et dans votre tête, tout semblait parfait : vous évader quelques semaines à deux, loin du boulot et de la grisaille du quotidien, prendre le temps de vous retrouver dans un cadre idyllique... Mais une fois sur place, vous tombez de haut. La piscine est glacée et sale, la chambre minuscule, le soleil masqué par une épaisse couche de nuages. En fait d'escapade romantique, il y a surtout de l'orage dans l'air entre vous et votre chéri(e) à mesure que les petites contrariétés s'accumulent. " Les médias sociaux créent parfois l'impression que les vacances sont forcément une période merveilleuse, le point culminant de l'année ", commente Rika Ponnet, spécialiste des relations de couple. " Pourtant, vous n'imaginez pas le nombre de couples qui ont une dispute retentissante un jour ou deux après leur arrivée, le plus souvent autour de frustrations et d'irritations antérieures qui doivent être évacuées avant que les vacances ne puissent vraiment commencer. "

Les vacances ne sont pas une formule magique pour résoudre les problèmes de couple.

Pas d'échappatoires

Le stress s'installe souvent déjà avant le départ. Les derniers jours au boulot sont aussi les plus lourds, d'autant qu'ils se doublent d'une série de préparatifs - peaufiner l'itinéraire, se procurer en dernière minute une paire de sandales ou un stock de crème solaire, faire les valises, rappeler aux voisins qu'ils ont promis de s'occuper du chat, du courrier et des plantes... " On est souvent tellement épuisé au moment du départ qu'on a l'impression, au cours des premiers jours sur place, de se vider comme un ballon. Se mettre psychologiquement en mode 'vacances' ne se fait généralement pas sans mal. De plus, il faut soudain passer d'une vie bien remplie où chacun a son travail et ses activités à un face-à-face : plus moyen de se réfugier dans son boulot, ses hobbys ou son cercle d'amis. "

La plupart des couples passent rarement autant de temps ensemble qu'en vacances, dans un environnement inconnu où le train-train quotidien se trouve brutalement bouleversé. En l'absence de routine, il faut sans cesse faire des choix et prendre des décisions : plage et farniente ou flânerie sur un marché typique ? Popote au gîte ou restaurant ? Transports en commun ou voiture de location ? Même ceux et celles qui connaissent leur conjoint par coeur seront amenés, sur place, à faire des concessions au quotidien...

" On est aussi davantage confronté aux petits défauts de l'autre, poursuit Rika Ponnet. Les frustrations et tensions peuvent s'accumuler et commencer à mousser jusqu'à l'explosion. Une fois l'orage passé, la plupart des couples parviennent toutefois à rétablir l'harmonie et à profiter pleinement de leurs congés à deux. "

Davantage de divorces

Malheureusement, il peut aussi arriver que l'histoire se termine beaucoup moins bien. Les vacances peuvent en effet faire remonter à la surface tout ce que l'on parvenait plus ou moins à escamoter le reste de l'année - le fait que la relation s'est tellement diluée au fil du temps que rester ensemble n'a plus aucun sens, par exemple. " Ce n'est pas pour rien que les vacances sont systématiquement suivies d'un pic dans les procédures de divorce, mais aussi dans le recours à la thérapie de couple. Vivre ensemble et éluder les questions qui fâchent est beaucoup plus difficile en vacances qu'à la maison. On voit aussi souvent s'exprimer des rancoeurs qui couvaient de longue date. "

Les vacances en couple peuvent faire beaucoup de bien aux couples qui s'embourbaient dans la routine, et pour qui une discussion à coeur ouvert loin des préoccupations du quotidien et des influences extérieures peut décider à se battre pour remettre leur relation sur les rails. © ISTOCK

Les vacances ne sont donc clairement pas une formule magique pour résoudre les problèmes de couple, et ceux qui espéraient sauver leur mariage en s'offrant un voyage au bout du monde en seront généralement pour leurs frais. " Elles peuvent faire beaucoup de bien aux couples qui s'embourbaient dans la routine, et pour qui une discussion à coeur ouvert loin des préoccupations du quotidien et des influences extérieures peut décider à se battre pour remettre leur relation sur les rails. D'autres, au contraire, prendront conscience à ce moment qu'ils n'ont plus rien à se dire ou que l'un des deux a clairement la tête ailleurs. Cela peut créer un immense sentiment de solitude chez l'autre, d'autant qu'il n'aura personne sur qui s'appuyer. "

Un coup de fouet relationnel

Certains couples contournent le problème en partant systématiquement en vacances en famille, entre amis ou en groupe pour ne pas se retrouver en tête-à-tête en permanence. " Partir à plusieurs peut être très sympa, mais il faut oser se demander si on choisit cette formule par goût ou pour éviter de se retrouver à deux ", souligne Rika Ponnet. La thérapeute recommande également aux couples qui ont des enfants de s'offrir de temps en temps une escapade rien qu'à deux, ne fût-ce que le temps d'un week-end. " C'est une manière de se retrouver et de retisser des liens différents, de redevenir des amoureux et pas seulement des parents. "

Prise dans l'engrenage de la routine quotidienne, une relation peut rapidement s'embourber dans des considérations purement pratiques. Qui conduit les enfants à l'école, qui fait les courses, qui paie la femme de ménage ? " Les vacances sont l'occasion de rompre avec cette spirale d'obligations sans fin et de se replier sur l'essence de sa relation et de sa famille, de se remettre d'aplomb. On profite du temps passé ensemble, on bavarde, on fait des activités sympas et on retrouve parfois dans son partenaire l'homme ou la femme dont on est tombé amoureux. Et parfois, on se dispute... mais c'est tout à fait normal ou même nécessaire pour rafraîchir l'atmosphère et prendre un nouveau départ. Pour la plupart des couples, les vacances contribuent à nourrir et à redynamiser la relation en renforçant les liens. De retour à la maison, ils seront alors de nouveaux capables d'encaisser les vents contraires... "

© ISTOCK

Pour passer de bonnes vacances

- S'il est tout naturel d'anticiper les belles vacances qui vous attendent, l aissez vos lunettes roses au placard : si vos attentes sont trop élevées, vous vous exposez inévitablement à des déceptions. Souvenez-vous également que vous serez toujours le ou la même qu'à la maison, et votre partenaire aussi !

- Une dispute, ce n'est pas la fin du monde... tant qu'elle sert à quelque chose et que vous vous donnez la chance de mettre au clair ce qui doit l'être.

- Prenez le temps de bien préparer votre voyage. Si vous faites tout en dernière minute, vous risquez de partir épuisé(e), frustré(e), stressé(e) et de ne pas être capable de vous abandonner au rythme des vacances.

- Les vacances, c'est avant tout du temps pour vous et votre couple. Ne laissez pas le mauvais temps, les bouchons ou les repas décevants de l'hôtel gâcher votre plaisir : l'important, c'est d'être ensemble !

- Si vous avez des problèmes de couple, parlez-en avant de partir. Examinez ensemble ce que vous pourriez faire pour y remédier et faites le test pendant cette période entre parenthèses, puisque vous avez justement du temps à consacrer à votre relation.