Une étude américaine a suivi plus de 69 000 femmes et près de 1500 hommes de plus de 60 ans pendant au moins dix ans. Au début de l'étude, l'optimisme des participants a été évalué p...

Une étude américaine a suivi plus de 69 000 femmes et près de 1500 hommes de plus de 60 ans pendant au moins dix ans. Au début de l'étude, l'optimisme des participants a été évalué par questionnaires ; les sujets ont alors été classés entre optimistes et non-optimistes. Durant le suivi, les participants de plus de 85 ans ont été recensés dans les deux groupes. Le plus optimistes ont eu une durée de vie plus longue en moyenne, certes. Mais si les chercheurs retiraient l'influence des autres facteurs favorables, comme les habitudes alimentaires et de vie, cet avantage disparaissait. Conclusion : les personnes optimistes vivent plus longtemps, tout simplement parce qu'elles sont plus enclines à adopter de saines habitudes de vie.