Il est déjà prouvé que les élèves qui croient pouvoir progresser en s'appliquant obtiennent de meilleurs résultats. Un élève qui ne croit pas en lui abandonnera plus vite et fournira moins d'efforts qu'un élève qui se croit capable de progresser.
...

Il est déjà prouvé que les élèves qui croient pouvoir progresser en s'appliquant obtiennent de meilleurs résultats. Un élève qui ne croit pas en lui abandonnera plus vite et fournira moins d'efforts qu'un élève qui se croit capable de progresser.À présent, les chercheurs américains démontrent qu'il en va de même pour les enseignants : si ces derniers pensent que leurs élèves sont capables d'apprendre, leurs résultats s'amélioreront. L'étude porte sur les disciplines STEM : la science, la technologie, l'ingénierie et les mathématiques. Les élèves indiquent d'ailleurs que les enseignants qui ne croient pas en eux les démotivent. Les chercheurs ont constaté que la mentalité des enseignants exerce également une influence sur les prestations de groupes sous-représentés. Aux États-Unis les étudiants noirs, latinos, minoritaires dans les sections scientifiques, technologiques, et mathématiques obtiennent des résultats deux fois plus mauvais quand leur enseignant adopte une attitude négative.Contexte Interrogé par De Morgen, le professeur en psychologie Maarten Van Steenkiste avertit toutefois qu'il ne faut pas accuser immédiatement les enseignants en cas de mauvais résultats. "Le contexte où les enseignants donnent cours est au moins aussi important. Ainsi, une direction négative contaminera l'enseignant et par conséquent aussi les élèves."